Gouvernance : Fournisseur ou distributeur, Abilio Diniz doit choisir

Le climat est toujours aussi tendu entre Jean-Charles Noauri et son ex-allié brésilien Abilio Diniz. Le 6 février, la holding Wilkes a voté pour la démission de Diniz de la présidence du conseil d'administration du distributeur brésilien GPA s'il venait à entrer au conseil de Brasil Foods (BRF), son principal fournisseur, dont il a acquis près de 400 millions d'euros d'actions.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2261

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous