Grand Tasting, l’appli qui veut digitaliser les foires aux vins

|

Conçue par l'équipe de Thierry Desseauve et Michel Bettane, Grand Tasting est une application qui offre le conseil des experts pour choisir un vin sur le lieu d’achat. Un service gratuit pour les consommateurs, parfois perdus dans les rayons de la grande distribution, et un nouveau mode de référencement pertinent pour les enseignes.

Etiquettes, noms, domaines, millésimes... difficile de s'y retrouver pour les consommateurs devant tant de complexité.
Etiquettes, noms, domaines, millésimes... difficile de s'y retrouver pour les consommateurs devant tant de complexité.© JackF - Fotolia

Ne plus se perdre dans la multitude d'offres tout en profitant des meilleurs prix, même sans être un expert en œnologie. C’est le parti-pris de Thierry Desseauve, journaliste et critique de vins et cofondateur du guide Bettane+Desseauve avec Michel Bettane, qui a souhaité mettre le digital au service des amateurs de vin. "Avec le guide, la presse, le site, les salons, et les 50 000 vins que notre équipe déguste chaque année dans tous les vignobles, nous réalisions cette mission mais pas jusqu’au bout, explique-t-il. Jusqu’au bout, c’est l’aider au moment et là où il veut choisir un vin : dans les grandes surfaces et en particulier au moment des foires aux vins". En septembre 2016, l’application est donc lancée sur iOS et Android, avec un objectif : accompagner le consommateur lors de ses achats vin en grandes et moyennes surfaces. A l’occasion du lancement des Foires aux vins, la demande est d’autant plus forte, et les références encore plus nombreuses. "Pendant cet événement, le prix moyen de la bouteille est de 7 euros contre 4 euros le reste de l’année, poursuit Thierry Desseauve. Le panier moyen est quant à lui de 50 euros en hyper, et de 30 euros dans les moyennes surfaces". Malgré la crise, le succès des foires aux vins ne se dément pas. "Le vin a pris une nouvelle place à table, analyse-t-il. Les consommateurs sont plus jeunes et pas forcément très connaisseurs. Nous nous adressons à la fois à ceux qui ont une idée précise de ce qu’ils recherchent, mais aussi à ceux qui n’y connaissent pas grand-chose mais qui se posent des questions très précises sur cet achat".

Une appli qui colle aux besoins des utilisateurs

Le principe de Grand Tasting est simple : à chaque vin sont attribués une note et un commentaire de dégustation de l’expert sur la qualité et le rapport Prix/Plaisir. Depuis Grand Tasting, le client peut sélectionner un vin, une enseigne et/ou un département, fixer son budget, choisir la couleur et le style (rouge, liquoreux, rosé, blanc, bulle), et une région viticole ou encore chercher un vin se mariant avec un plat spécifique. Pour le consommateur, il s’agit in fine de trouver facilement les meilleurs vins aux meilleurs prix, enseigne par enseigne. Il est aidé par la note d’un vin présent en rayon, sa disponibilité en magasin et peut également chercher par similitude de goût d'autres vins équivalents.

Côté contenu, l’application propose les actualités de l’enseigne sur le secteur. Le client peut également créer une liste de vins pour enregistrer ses derniers achats. Autre point fort : Grand Tasting est consultable même sans réseau. Pour son concepteur, "l’application reflète le point de vue consommateur, et ne s’inscrit pas dans une course à la technologie. Nous n’avons par exemple pas intégré d’outil de reconnaissance visuelle, mais nous avons privilégié des fonctionnalités vraiment utiles, comme le mode hors-connexion". 

Une base de données de 100 000 références

La collaboration des enseignes était primordiale pour que Grand Tasting fonctionne. Sur le marché du vin, les grandes surfaces concentrent à elles seules deux tiers des ventes de vins. A titre d’exemple, chaque année, Carrefour met en rayon environ 20 millions de bouteilles pour sa foire aux vins. 80% d’entre-elles seront vendues, ce qui représente 15% du chiffre d’affaires annuel du rayon vins*. Thierry Desseauve et Michel Bettane sont donc allés voir les distributeurs un par un afin de les convaincre de leur communiquer l’ensemble de leur référencement des foires aux vins et recouper ainsi leurs listes avec la base de données de dégustation, qui regroupe près de 100 000 vins. "Toutes ont accepté, à deux exceptions près, explique Thierry Desseauve. Mais même pour celles-là, nous avons pu récupérer un peu plus tardivement leurs listing de référencements, le croiser avec notre base et déguster l’ensemble des vins qu’ils ont présentés au printemps à la presse".

Thierry Desseuve et Michel Bettane

Des experts qualifiés

Grand Tasting diffère des autres applications du secteur, comme Vivino par exemple, par la source du contenu. Alors que la plupart des applis de vins utilisent une base de données élaborée par les utilisateurs, avec en particulier leurs notes et leurs commentaires, Grand Tasting ne regroupe que des avis d’experts. Et à la différence de WineAdvisor, qui fait appel aux producteurs, Grand Tasting s’appuie sur les experts de son guide. Journalistes, œnologues, sommeliers, cavistes mais aussi d’autres dégustateurs reconnus pour leur expertise, "les profils sont les mêmes, y compris certains amateurs avec lesquels nous dégustons depuis plusieurs années, notamment pour les vins de Monoprix Gourmet que nous labellisons avec des jurys de consommateurs ou ceux avec qui nous travaillons dans notre concours BD Prix Plaisir, précise Thierry Desseauve. Mais avec tous, nous travaillons énormément sur le contrôle et la cohérence de jugement, de façon à ce que chaque vin soit évalué avec les mêmes critères et la même exigence". Résultat : un contenu homogène, et non une agrégation d’avis disparates venus des quatre coins du monde, qui ne permet pas d’identifier les vins qui se rapprochent des goûts et des références des consommateurs.

Pour Thierry Desseauve, cette approche présente un autre avantage : "D'habitude, la visibilté est données aux vins les plus internationalement diffusés, à ceux qui ont le plus de chance d’être vus, achetés et consommés partout dans le monde. En l’occurrence, à des industries viticoles qui sont fondées sur des marques puissantes, ce qui n’est pas le cas des vins français, produits souvent à petit volume et distribués chez quelques distributeurs à chaque fois", explique- t-il. Ainsi, "entre un Casillero del Diablo étiquette chilienne produite par un grand groupe à des millions d’exemplaires, diffusée dans le monde entier, et un petit Bordeaux vendu dans une enseigne française, l’un sera noté et référencé des milliers de fois, l’autre note par moins de dix personnes. Si ce modèle domine, quels vins seront connus et reconnus par le consommateur, y compris français ?", s’interroge l’expert. D'où un référencement qui se veut exhaustif et qui permet une mise en avant de vins peu ou pas connus, via l'application et en linéaires.

Démocratiser le vin

Au-delà des Foires aux vins, moment clé pour la filière avec 54 millions de bouteilles vendues, et plus de 470 millions de chiffre d’affaires annuel**, l’appli va progressivement intégrer la base de données complète du guide Bettane+Desseauve. Avec à terme, le projet de "permettre aux consommateurs de bénéficier des conseils d’un expert partout où il achète une bouteille de vin dans les grandes surfaces, sur le web, chez les cavistes, en direct ou au restaurant". A la clé, une volonté de démocratiser le vin en donnant au grand public les clés pour mieux l’appréhender, dans toute sa complexité et dans toute sa diversité. Et pourquoi, d’exporter cette vision à l’étranger. Une semaine après son lancement, l’application a déjà suscité l’intérêt de professionnels australiens et chinois. "Ce n'est que le début", prévient Thierry Desseauve.

*Source Capital
**Source Bettane+Desseauve (2015)

1 commentaire

le deçu

10/09/2016 10h24 - le deçu

A quand une version Androïd SVP ? MERCI

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message