Grève Amazon : "Cela n’aura aucun impact sur les livraisons et les clients", selon l'e-commerçant

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Amazon France se veut rassurant quant à la grève de ses salariés ce lundi 22 décembre 2014. Avec un taux de participation inférieur à 1,5%, tous les clients seront livrés en temps et en heure, affirme le géant de l'e-commerce, à trois jours de Noël.

A 13 heures, Amazon ne comptabilisait que 37 grévistes le lundi 22 décembre 2014
A 13 heures, Amazon ne comptabilisait que 37 grévistes le lundi 22 décembre 2014© Amazon

La grève d’Amazon a fait le tour des journaux et des réseaux sociaux ce lundi 22 décembre 2014. Mais pas de panique ! "Cette grève n’aura aucun impact sur les clients, affirme un porte-parole d’Amazon France. Tous les colis seront livrés en temps et heure".

Très faible mobilisation

Toujours selon Amazon, au plus fort de la journée, la grève n’était suivie que par 37 personnes sur les quelque 2200 personnes réparties dans les quatre centres du géant de la vente en ligne. Soit un taux de participation de 1,5 %. "A 13 heures, nous avons comptabilisé vingt grévistes à Sevrey, près Châlons-sur-Saône ; dix-sept à Saran, près d'Orléans; zéro à Montélimar et zéro à Lauwin-Planque, notre plus grand centre", ajoute-t-on chez Amazon.

Le spécialiste de la vente en ligne assure par ailleurs avoir anticipé cette période-clé ! "La période de Noël est une très période importante pour nous. Nous anticipons bien en amont les problèmes de transport, de neige, de grève..." S'il ne communique pas sur son chiffre d'affaires, Amazon rappelle avoir expédié un million de colis deux lundis de suite. Un record pour l'e-marchand en France; En 2013, la meilleure journée s'était établie à 850.000 colis.

Des salaires plus élévés et des pauses plus longues

La grève a été lancée à l'initiative de la CGT, principal syndicat représenté au sein d'Amazon en France.  L'objectif ? Ouvrir des négociations sur les salaires et la durée de la pause, à l'instar du mouvement initié en Allemagne la semaine précédente. La CGT demande l'augmentation générale des rémunérations mensuelles de l'ordre de 100 € brut. Autre revendication : le respect de la santé des salariés avec un allongement de la pause.

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA