Grève dans les magasins de bijouterie Jean Delatour

|

Des employés du leader français de la vente de bijoux et de montres en grandes surfaces spécialisées étaient en grève dimanche sur la base de revendications salariales et sur l'ouverture du dimanche.


Selon les syndicats, les grévistes réclament « en priorité » une augmentation des salaires. Ils revendiquent également que les salariés appelés à travailler le dimanche le soient « sur la base du volontariat et sans pression de la direction ».

Jean Delatour, dont le siège social se trouve à Vénissieux (Rhône) compte plus d'une cinquantaine de magasins et boutiques au niveau national et un effectif d'environ 800 salariés. Toujours de source syndicale, un précédent mouvement de grève, le 11 novembre 2006, aurait touché neuf magasins.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations