Grève dans une filiale de L'Oréal

|

Les salariés de l’usine de parfums et cosmétiques YSL Beauté de Lassigny (Oise), propriété de L’Oréal ont entamé aujourd’hui une grève reconductible pour réclamer des hausses de salaire. « Nous voulons partager la crise avec notre employeur qui a fait deux milliards d’euros de bénéfice l’an dernier », ironise Manuel Blanco, délégué de la CGT. Les salariés en grève demandent une augmentation de 3,2% pour tous tandis que la direction leur propose une prime sur intéressement comprise entre 950 et 1500 euros proportionnelle aux salaires. L’usine YSL Beauté de Lassigny emploie 800 CDI et 150 intérimaires, elle produits des parfums ainsi que les rouges à lèvre et maquillages de luxe de L’Oréal.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter