Grève des routiers: un accord est en vue

|

Les entrepôts de la grande distribution ne devraient pas être bloqués dimanche soir. Les syndicats de routiers et une organisation patronale du secteur, TLF (fédération des entreprises de transport et logistique de France) sont parvenus vendredi en fin de journée à un accord sur les salaires. Celui-ci est « en cours de rédaction » mais ouvre la voie à la levée du mot d'ordre de grève à partir de dimanche soir, selon des sources syndicales.

« On est arrivé à un accord qui est en cours de rédaction», a déclaré Thierry Douine (CFTC). Interrogé sur la revalorisation salariale obtenue, Gérard Martinez (FO) a affirmé: « On s'approche des 4% mais on n'y est pas tout à fait ». Jusqu’en milieu d’après-midi, TLF, la seule organisation patronale à ne pas avoir claqué la porte des négociations, hésitait à parapher un accord qui, par une procédure d’extension, engagerait à terme toute la profession. « 4% en haut de grille, ce n'est pas possible. 4% en bas de grille ce serait possible », avait indiqué en début d’après-midi Philippe Grillot (TLF)

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter