Groupe André mise sur la transversalité

Georges Plassat vient de constituer l'état-major de Groupe André. Le PDG du groupe de distribution d'habillement et de chaussures a mis fin à une organisation distinguant les enseignes de centre-ville et les chaînes de périphérie. Il présentera la nouvelle stratégie aux cadres, réunis au Cnit le 18 septembre.

C'était prévisible : Georges Plassat a entièrement revu l'organisation de la société et s'est entouré d'une équipe largement renouvelée et rajeunie. Cinq mois après son arrivée à la tête de Groupe André, à la suite du putsch du fonds d'investissement NR Atticus, l'ancien patron de Casino a mis fin à l'organisation bipartite autour des enseignes de périphérie d'une part, et de celles de centre-ville, d'autre part. Ce qui explique les départs, cet été, de Yves Peïs, directeur du pôle centre-ville, et de Jean-Yves Dréan, directeur du pôle discount. Georges Plassat a préféré constituer une équipe transversale destinée à « favoriser les synergies entre les filiales ». À ses côtés, on retrouve Antoine Metzger, directeur des finances et du juridique, et Serge Boyer, directeur des ressources humaines, ancien de chez Spie Batignolles, avec qui Georges Plassat a déjà travaillé chez Casino. Agé de 56 ans, ce dernier remplace Catherine Djunbushian jusqu'ici membre du directoire. Le PDG de Groupe André a choisi trois trentenaires pour pourvoir trois nouveaux postes : Jean-Gabriel Padovani, 37 ans, directeur chez A.T Kearney, qui sera chargé de la direction stratégie, organisation et systèmes ; Jean-Paul Freret, 37 ans, ancien directeur de l'expansion de Auchan dans les pays de l'Est, qui devient directeur de l'expansion et de l'immobilier ; et Jean-Michel Noir, 39 ans, ancien de McKinsey, qui prend le poste de directeur du marketing. La direction des 10 enseignes et marques du groupe enregistre aussi quelques changements, laissant présager de la nouvelle stratégie du groupe. Claude Buffard, ancien directeur général de Go Sport de 1992 à 1997, est nommé PDG de la CEC (La Halle Chaussures et Chaussland). Une nomination qui fait suite aux départs de François Neukirch, responsable de La Halle Chaussures, et de Marc Cuny de Chaussland. Freddy Mallet, directeur général de Minelli, prend la direction de l'ensemble Minelli et Orcade. Cette dernière enseigne devrait, dès février, fusionner avec Minelli. Le nouvel organigramme comprend quelques inchangés : plusieurs directeurs d'enseignes ont, en effet, été reconduits dans leur fonction. Parmi eux : Philippe Cardon, qui va mener la restructuration de la chaîne André, et Michel Scotto, PDG fondateur de la chaîne San Marina rachetée au printemps. Cette organisation « simplifiée » est dévoilée quelques jours avant l'annonce de la stratégie de Georges Plassat. Une étape très attendue par les 14 000 salariés du groupe.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1689

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message