Groupe Auchan : vaste mouvement au sein de la gouvernance

|

Wilhelm Hubner, actuel patron d’Auchan Russie, prend la direction générale d’Auchan Retail, d’après une annonce du 23 octobre 2015. Patrick Espasa devient Président exécutif d’Auchan France, tandis que Vincent Mignot part en Chine... 

Vincent Mignot conserve la direction des hypermarchés du groupe en France.
Vincent Mignot conserve la direction des hypermarchés du groupe en France.

Le groupe Auchan a annoncé dans un communiqué en date du 23 octobre 2015 un grand nombre de mouvements au sein de l'équipe dirigeante. Parmi les principales annonces, le Groupe Auchan devient Auchan Holding et s'organise autour de trois entités (Immochan, Banque Accord et Auchan Retail), qui fonctionneront désormais en entreprises autonomes. Celles-ci seront pilotées par un conseil de surveillance et un directoire à partir du 16 novembre 2015. Le groupe Auchan était jusqu’ici organisé autour d’un conseil d’administration. Wilhelm Hubner sera entouré de Benoît Lheureux (Immochan), de Jean-Pierre Viboud (Banque Accord) et de Xavier de Mézerac, actuel directeur financier du groupe, nommé également secrétaire général de Auchan Holding, structure qui chapeautera ces trois entités. "Cette nouvelle organisation par métiers est extrêmement positive, commente Véronique de Pompignan, responsable de la practice "Retail" au sein du cabinet de chasse de tête Boyden. La foncière et la banque vont cohabiter de façon indépendante et se structurer avec des professionnels de leurs univers".

Naissance d'Auchan Retail

La présidence du conseil de surveillance d'Auchan Holding, revient à Vianney Mulliez, neveu du fondateur Gérard Mulliez et actuel président du conseil d’administration d'Auchan. Vianney Mulliez est par ailleurs président de l'Association familiale Mulliez, qui regroupe les 800 membres de la famille et leurs intérêts dans les sociétés cousines, Leroy Merlin, Kiabi, Boulanger, Décathlon. Vianney Mulliez s'affirme encore un peu plus au sein de la société créée par Gérard Mulliez, dont le fils Arnaud a quitté la direction générale d'Auchan France il y a un peu plus d'un an pour poursuivre un projet personnel. On pressentait cette montée en puissance, puisque c'est Vianney Mulliez qui pilote le rapprochement avec Système U, qui rencontre des adhérents et qui a été reçu, avec Serge Papin, au siège de l'Autorité de la concurrence pour exposer la gouvernance qui sera mise en place. A date, le rapprochement est encore au stade de la pré-notification, la notification officielle n'ayant pas encore eu lieu.  

Le directoire d'Auchan Holding sera présidé par Wilhelm Hubner, actuel patron d’Auchan Russie, et qui prend aussi la direction générale d’Auchan Retail, une nouvelle entité qui "réunira tous les formats du commerce alimentaire, hypermarchés, supermarchés, proximité, drive et e-commerce, selon le communiqué. Auchan Retail sera organisé par pays afin d’apporter à chaque habitant local la meilleure réponse possible quel que soit le canal de courses emprunté". Des Présidents exécutifs sont nommés dans 7 pays : Italie, Espagne, Pologne, France, Russie, Chine et Luxembourg). La Chine, avec 4 000 magasins, pèse désormais très lourd et contribue fortement au développement du groupe, comme la Russie et l'Europe de l'Est.

Vincent Mignot reste directeur des hypers

En France, c'est Patrick Espasa, actuel patron d’Auchan Italie, qui est nommé Président exécutif de Auchan France. Ce matin, la rumeur d'un remplacement de Vincent Mignot avait secoué le monde de la distribution. "Patrick Espasa, actuel patron d’Auchan Italie, est nommé Président exécutif de Auchan France. Il remplace Vincent Mignot qui, malgré les mauvais résultats de ces dernières années, devrait toutefois conserver la direction des hypermarchés", écrivait le journal économique Les Echos.

Joint depuis par LSA, le groupe précise que "Vincent Mignot conserve la direction des hypermarchés, à l'identique de sa mission antérieure à cette création de poste". De fait, une "hiérarchie" existera entre le nouveau Président exécutif d'Auchan France et l'actuel directeur général. "Il s'agit d'une remise en question profonde d'un modèle centré autour de l'hyper qui s'essouflait alors que le commerce ne cesse d'évoluer, avec la montée en puissance du digital et de la proximité", poursuit Véronique de Pompignan.

Une croissance très rapide en Chine et en Europe de l'Est

Auchan France connaît certes une période difficile en France, avec une baisse de près de 3% des ventes HT sur le premier semestre 2015, tandis que la Chine et la Russie, très dynamiques, permettent d’afficher un bilan global satisfaisant, à +3,4% de ventes HT, à 26,9 milliards d’euros. Mais Patrick Espasa a lui aussi dû faire face à la crise en Italie et le groupe a supprimé 1 000 postes dans ce pays il y a quelques mois. C'est Philippe Baroukh, précédemment en charge des hypermarchés monde, qui reprend le flambeau en Italie.

Le groupe Auchan est cependant solide, et il comptait 58 hypers de plus en Chine au premier semestre 2015, 7 de plus en Russie, 2 de moins en Italie mais 27 supermarchés de plus, et près de 800 millions d'euros investis pour des acquisitions. Sur le semestre, son chiffre d'affaires a progressé de 3 milliards d'euros en deux ans à 26 milliards d'euros. Les deux marchés les plus difficiles restent la France et l'Italie, tandis que l'Espagne se redresse. La croissance très rapide du groupe, surtout en Chine et en Europe de l'Est, nécessitait sans doute une organisation plus adaptée. A noter que Standard and Poors attribue au groupe Auchan la meilleure note de toutes les enseignes de distribution européennes. 

Aude Chardenon et Sylvain Aubril

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter