Marchés

Groupe Gad: entre 250 et 300 emplois supprimés, en fonction des offres de reprise

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Gad a été placé en liquidation judiciaire le 11 septembre avec une poursuite d'activités de trois mois.
Gad a été placé en liquidation judiciaire le 11 septembre avec une poursuite d'activités de trois mois.© Fotolia
 

Entre 250 et 300 salariés sur plus de 800 du groupe breton spécialisé dans la viande de porc Gad SAS seront concernés par un plan de sauvegarde de l'emploi, en fonction des projets d'offres de reprise présentés lundi matin en CCE, a indiqué la direction du groupe dans un communiqué.

Pour l'abattoir de porcs Gad de Josselin (Morbihan), qui fait l'objet d'une offre de reprise déposée par la SVA Jean-Rozé (groupe Intermarché), 248 emplois sur 755 seraient supprimés.

Sur le site Gad de Lampaul-Guimiliau (Finistère), la Saria (entreprise d'équarrissage) a proposé de reprendre l'unité "graisse animale", et de conserver 11 emplois sur 13. En revanche, aucune offre n'a été déposée pour ce qui concerne l'unité "Salé Fumé", qui emploie 58 personnes à Lampaul.

"C'est beaucoup" de suppressions d'emplois prévus, a commenté Patrick Piguel, représentant CFDT, à la sortie d'un Comité central d'entreprise (CCE) qui s'est tenu lundi matin à Rennes. "C'est un coup au moral".

"On espère pouvoir discuter avec les deux repreneurs pour améliorer les propositions", avant la prochaine réunion du CCE, le 9 octobre, a ajouté Annick Le Guevel, membre (CFDT) du CCE de Gad.

Pour les personnes qui seraient touchées par la restructuration, le groupe coopératif morbihannais CECAB, dont dépend Gad, propose "d'ores et déjà 155 postes de reclassement", soit 93 en Bretagne et 62 dans le reste de la France, selon le communiqué du groupe.

Gad a été placé en liquidation judiciaire le 11 septembre avec une poursuite d'activités de trois mois. Le Groupe avait déjà supprimé l'an dernier près de 900 emplois, principalement sur le second abattoir de l'entreprise, à Lampaul-Guimiliau (Finistère).

L'audience du tribunal de commerce de Rennes qui doit étudier les offres de reprise est prévue le 13 octobre.

 

 

Carnet des décideurs

Vincent Fièvre

Vincent Fièvre

Directeur de communication et marque d'Intermarché

Gwenn Van Ooteghem 

Gwenn Van Ooteghem 

Directeur des achats marques nationales d'Intermarché

Claire Bourdon

Claire Bourdon

Directrice d'enseigne hypermarché d'Intermarché

Louise Damie

Louise Damie

Directrice des ressources humaines d'Intermarché

Claude G.

Directeur général d'Intermarché Alimentaire

Tristan Dupont

Tristan Dupont

Directeur des achats d'Intermarché

Claude  Genetay

Claude Genetay

Directeur général d’Intermarché alimentaire international

Caroline Puechoultres

Caroline Puechoultres

Directrice marketing, communication et innovation d'Intermarché

Marc Boulangé

Marc Boulangé

Directeur digital d'Intermarché

Virginie Larrière

Virginie Larrière

Directrice des supermarchés d'Intermarché

Cathy Collart

Cathy Collart

Directrice des hypermarchés Intermarché

Pierre Maertens

Pierre Maertens

Directeur e-commerce et omnicanal d’Intermarché

Caroline Dassié

Caroline Dassié

Directrice générale d’Intermarché

Alexandre Falck

Alexandre Falck

Directeur général d'ITM entreprises

Vincent Bronsard

Vincent Bronsard

Directeur de l’ensemble de l'offre (alimentaire et non alimentaire) d'Intermarché

Evelyne Banquy

Evelyne Banquy

Directrice développement durable d’ITM Alimentaire

Thierry Cotillard

Thierry Cotillard

Président du Conseil d’Administration d’ITM alimentaire international

Catherine Fedrigo

Catherine Fedrigo

Responsable des achats de vins chez Intermarché

Christophe Peter

Directeur général de Gad

Bruno David

Directeur sourcing et PME d’Intermarché

Olivier Fontaine

Olivier Fontaine

Responsable du pôle frais d'Intermarché

Nicolas Jérôme

Directeur commercial de Soparind Bongrain

Jean-Pierre Le Roch

Fondateur d'Intermarché

Vassante Monany

Vassante Monany

Directeur Commercial d'Intermarché Roumanie

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA