Groupon décline toujours, mais sa division Goods accroît ses profits

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

RÉSULTAT Le pionnier américain des coupons en ligne publie un chiffre d'affaires 2017 en baisse de 5,6%. Mais son activité d'e-commerce de biens physiques est de plus en plus rentable.

Groupon décline toujours, mais sa division Goods accroît ses profits
Groupon décline toujours, mais sa division Goods accroît ses profits© Groupon

Groupon publie un chiffre d'affaires 2017 en déclin de 5,6% à 2,84 milliards de dollars, mais un bénéfice net de 26,6 millions de dollars, à comparer avec une perte nette de 183,3 millions en 2016. Au quatrième trimestre 2017, ses revenus baissent de 3,5% à 873,2 millions de dollars : 574,9 millions en Amérique du Nord (-11,7%) et 298,5 millions à l'international (+17,5%). Quant au volume d'affaires de Groupon, qui englobe le montant total payé par ses clients (et pas uniquement sa commission), il ne diminue au dernier trimestre que de 1,5%, à 1,58 milliards de dollars.

Une bonne nouvelle surnage néanmoins dans les résultats trimestriels du pionnier des coupons en ligne. Sa division Groupon Goods, qui commercialise des biens physiques, voit ses bénéfices s'accroître de 17% au quatrième trimestre 2017, même si son chiffre d'affaires décroît de 9%. Un changement qui reflète la nouvelle stratégie mise en place par le PDG Rich Williams : réduire l'assortiment de produits à marge limitée ou négative, qui alimentent la croissance des ventes à court terme mais ne contribuent pas aux bénéfices à long terme.

Depuis quelques années, Goods est la branche la plus en croissance de la société. Mais depuis quelques mois, elle la considère comme complémentaire à son cœur d'activité, son rôle consistant principalement à acquérir des nouveaux clients auxquels sont ensuite poussées des offres de coupons.

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA