Marchés

Groupon se met à vendre des produits de grande consommation

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le site de bons plans a lancé aux Etats-Unis « Groupon Basics », spécialisé dans la vente en grande quantité de produits de consommation courante. Pour le moment, une centaine de références sont proposées, des produits de beauté ou d’entretien de la maison, essentiellement. Une diversification étonnante pour le site, spécialisé à la base dans les « bons plans ». Il vient ainsi concurrencer le nouveau service Amazon Prime Pantry, mais aussi les spécialistes Costco ou Sam’s Club.

Le site propose une centaine de références en grande quantité. Par exemple un lot de 16 déodorants.
Le site propose une centaine de références en grande quantité. Par exemple un lot de 16 déodorants.

C’est un virage marqué que vient d’opérer Groupon aux Etats-Unis. Spécialisé à l’origine dans les « deals » de bons plans, Groupon a lancé le 1er mai un site de e-commerce dédié à la vente de produits de grande consommation (PGC) en grande quantité, baptisé « Groupon Basics ». Il affiche pour le moment une centaine de références en produits de beauté ou pour la maison, comme des déodorants (vendus par lot de 18) ou des rasoirs, à des prix « discount », le site promettant des rabais de 20% à 30%, à la manière des clubs entrepôts comme Costco ou Sam’s Club.

A la différence près que, pour Groupon Basics, une carte de membre n’est pas requise pour bénéficier de ces prix. Parmi les marques présentes, on retrouve Gillette ou Dove.

Les produits alimentaires en ligne de mire?

Groupon offre la livraison, ainsi que le retour, au-delà de 24,99$ d’achat. Les responsables, interrogés par TechCrunch, ont levé le voile sur la stratégie à venir. “Nous n’avons pas l’intention de nous lancer en dehors des Etats-Unis pour le moment, mais cela sera évidemment une prochaine étape si les clients le demandent”, a ainsi confié Rob Lopez, General Manager de Groupon Basics. Plusieurs sites d’information américains font aussi état de la volonté de Groupon Basics d’étendre son offre à d’autres produits de grande consommation, à commencer par des produits alimentaires.

Groupon Basics viendrait ainsi concurrencer un peu plus frontalement les Costco et autres Amazon Pantry, l’un des derniers services imaginés par le géant de Seattle.

Cette nouvelle variante de e-commerce montre en tout cas la quête de nouveaux relais de croissance pour Groupon. Le pure player, qui avait même testé des deals sur des produits alimentaires avec des supermarchés, en 2011, soulève des doutes réguliers sur la viabilité de sa stratégie et de son modèle économique. Depuis son lancement en 2008, le site désespère la Bourse, alimente les gazettes en virant son pdg, Andrew Mason, en 2013, et affiche en effet des pertes récurrentes, 80 millions $ en 2012, par exemple, malgré une légère reprise en 2013. Pour le moment, Groupon est tout sauf un "bon plan" pour ses actionnaires.

 

Tous les fournisseurs de rayonnage sont sur Magasin LSA

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA