Marchés

GSK pourrait décider d'une scission de son activité grand public

|
Aquafresh High Definition White

 Le laboratoire pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline pourrait décider d'une scission de son activité de santé grand public, a indiqué son directeur général Andrew Witty dans le Financial Times de lundi, tout en soulignant les avantages d'un mantien de l'unité du groupe.

Le dirigeant s'est dit "prêt à accepter" l'idée que les différentes activités du groupe puissent un jour avoir plus de valeur comme entreprises indépendantes, selon des déclarations au journal britannique.

Andrew Witty a toutefois également souligné les avantages du maintien de l'activité de santé grand public au sein du groupe.

Il existe d'importantes synergies entre les activités pharmaceutiques à proprement parler et les produits sans ordonnance, sutout dans les pays émergents où la différence est plus floue, a-t-il dit, selon des propos rapportés par le Financial Times.

GSK avait abaissé le 23 juillet sa prévision de bénéfice par action pour 2014, attendu désormais stable, après un premier semestre marqué par des difficultés sur le marché américain.

Le laboratoire est également au coeur d'un scandale de corruption en Chine, qui freine ses ventes dans ce pays.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter