Guerre commerciale : Alibaba renonce à créer 1 million d'emplois aux USA

|

Le fondateur du géant de l'e-commerce chinois Jack Ma avait promis de créer ces postes aux Etats-Unis avant l'entrée en fonction du président américain Donald Trump et le début de la guerre commerciale qui oppose les deux pays.

Jack Ma, le président et fondateur d'Alibaba.
Jack Ma, le président et fondateur d'Alibaba.© Alibaba

Le président et fondateur d'Alibaba, Jack Ma, ne tiendra pas parole : au vu de la dégradation forte des relations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, le géant chinois de l'e-commerce ne créera pas un million d'emplois aux Etats-Unis, contrairement à ce qu'avait promis son dirigeant en janvier 2017, juste avant l'entrée en fonction de Donald Trump.

"Cette promesse était basée sur l'idée d'un partenariat fructueux entre la Chine et les Etats-Unis et de relations commerciales rationnelles. […] La situation actuelle est très différente", a indiqué Jack Ma au média gouvernemental chinois Xinhua. Le président américain Donald Trump a franchi cette semaine un pas de plus dans la guerre commerciale qui oppose les deux pays, en confirmant qu'à partir du 24 septembre, des surtaxes douanières de 10% s'appliqueront sur 200 milliards de dollars de marchandises venues de Chine. Cette imposition passera à 25% le 1er janvier 2019.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA