Guerre des prix: la CFDT se mobilise!

|
La centrale syndicale mentionne qu'"Être en "guerre" n'est jamais très sain.
La centrale syndicale mentionne qu'"Être en "guerre" n'est jamais très sain.
La CFDT espère des débats constructifs ce jeudi entre les ministres de l'Agriculture et de l'Economie, les représentants de la grande distribution, ceux de l'industrie agroalimentaire et de l'agriculture. La CFDT indique dans un communiqué que "Ces échanges doivent conduire, à terme, à des relations « gagnant-gagnant » car force est de constater qu'aujourd'hui, en prenant la forme d’une « guerre des prix », elles pénalisent tous les secteurs, de l'agriculture à la grande distribution".
 
La centrale syndicale mentionne également qu'"Être en "guerre" n'est jamais très sain. Il n'y a pas toujours un gagnant, un perdant. Mais il y a en revanche des dommages collatéraux. Ces dommages, ce sont les salariés de tous ces secteurs qui les subissent, sans oublier les salariés des transports et de la logistique qui sont, eux aussi, des victimes collatérales de ce jeu délétère. Cette guerre des prix ne se fait pas sans conséquences (TMS, RPS...). Ce ne sont pas des campagnes de promotion mais des maux générés à coups de conditions de travail dégradées. Des prix plus bas pour qui, pour quoi ? Cette pression sur les prix a une incidence directe sur les conditions de rémunérations des salariés, la qualité des produits et, au final, ne bénéficient que peu aux consommateurs. D'ailleurs, les prix n'ont pas tant baissé que ça, ces dernières années".
 
La CFDT s'inquiète "de l'ampleur que prend cette guerre des prix car elle ne cesse de s'accentuer année après année". Elle appelle "l'ensemble des acteurs de ce dossier à assumer leurs responsabilités". "Nous entendons prendre toute notre place dans ce débat pour faire entendre la voix des salariés, principales victimes d’une pratique dangereuse", conclut la CFDT.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter