Guerre en Ukraine : un centre commercial détruit par un missile russe

|

VIDÉO Un missile russe a détruit un centre commercial situé à Krementchouk, dans le centre de l'Ukraine. Des morts et des blessés sont à déplorer. 

Frappe russe ukraine centre commercial

Alors qu'un magasin Auchan avait été touché le 10 mai par un missile à Odessa, les autorités ukrainiennes ont annoncé ce lundi 27 juin qu'un missile avait détruit un centre commercial à Krementchouk, dans le centre du pays. Plusieurs morts et blessés sont à déplorer. Le président Volodymyr Zelensky a partagé sur Facebook une courte vidéo du centre commercial en feu : 

De son côté, l'armée russe soutient ce mardi avoir visé, lundi, un dépôt d'armes. Cela aurait entraîné "des explosions qui, selon Moscou, ont mis le feu à un centre commercial désaffecté", relate l'AFP dans un tweet. De son côté, l'Ukraine fait état d'au moins 18 morts dans le bombardement de ce centre commercial situé à Krementchouk. "Le bombardement d’un centre commercial à Krementchouk par la Russie est une horreur absolue. Nous partageons la douleur des familles des victimes. Et la colère devant une telle ignominie", s'émeut Emmanuel Macron

Les civils sont les premiers touchés par cette guerre. Mi-mars, l'hôpital pédiatrique et le théâtre de Marioupol ont été attaqués par les Russes. Début avril, les soldats ukrainiens reprennent la ville de Boutcha où ils découvrent une vingtaine de corps portant des vêtements civils. Des accusations de viol visant les Russes se sont également multipliées. L'ONU rappelle que "les attaques directes contre des civils et des biens de caractère civil sont interdites par le droit international et peuvent constituer des crimes de guerre". 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter