Guyenne et Gascogne prêt pour Carrefour Market

|

Stratégie - Le groupe régional estime que ses clients sont prêts pour la convergence d'enseigne. Il s'inquiète d'une poursuite de la guerre des prix.

Le passage des supermarchés Champion sous l'enseigne Carrefour est en-clenché. C'est, en tout cas, ce que constate Bertrand de Montesquiou, président du directoire de Guyenne et Gascogne, groupe régional franchisé Carrefour depuis 1997, qui exploite notamment 27 supermarchés dans le sud-ouest de la France. Sans préjuger de la décision du groupe, Bertrand de Montesquiou voit mal, « à titre personnel », comment Carrefour pourrait faire machine arrière et renoncer à sa politique de convergence de marque. « Nous sommes prêts, nos clients le sont aussi. Nous avons beaucoup à gagner dans cette mutation, ne serait-ce que qu'en coûts de communication. »

Climat social incertain

Pour Guyenne et Gascogne, qui a présenté, la semaine dernière, les résultats d'une année 2007 « difficile », une réduction des coûts fixes serait la bienvenue, après les sacrifices consentis sur les marges ces derniers mois. « Dans nos magasins, les gammes premier prix sont tout à fait compétitives avec les hard-discounters », affirme Jean Boutsoque. Le directeur général argue même d'une étude reprise par la presse locale des Landes, montrant que les prix moyens en hard-discount n'échappent pas à l'inflation qui touche les rayons alimentaires depuis fin 2007. « Mais nous ne pouvons pas aller beaucoup plus loin en cas de nouvelle guerre des prix, prévient Bertrand de Montesquiou, sauf à mettre en péril notre exploitation. D'ailleurs, tous les distributeurs sont dans le même cas. »

Le groupe est d'autant moins enclin à envisager de nouveaux sacrifices qu'il voit sa masse salariale augmenter dans des proportions « qui ne seront pas faciles à absorber. Guyenne a bouclé ses négociations annuelles avec des hausses de salaires de l'ordre de 5 %, mais reste préoccupé par les tensions sociales, qui lui font craindre « des dérapages sur les frais de personnel » en 2008.

L'année devrait être aussi marquée par des mouvements immobiliers - le nouveau métier complémentaire de Carrefour - avec la création d'une filiale spécifique en Espagne qui regrouperait tous les murs de Centros commerciales Carrefour, dont Guyenne et Gascogne détient 8,23 % des parts.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2037

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous