H&M finit l'année 2013 en fanfare

|

Après un exercice 2012/2013 (arrêté à fin novembre) marqué par une hausse de 9% du chiffre d'affaires de l'enseigne à périmètre évolutif, H&M a démarré son exercice 2013/2014 sous de forts bons auspices avec une hausse de 10% de ses ventes sur le mois de décembre.

L'enseigne a terminé avec une croissance de 10 % sur décembre
L'enseigne a terminé avec une croissance de 10 % sur décembre

Un démarrage sur les chapeaux de roues ! Pour le premier mois de son exercice 2013/2014, l'enseigne suédoise a enregistré une hausse de 10% de ses ventes sur le mois de décembre 2013. Une bonne nouvelle commentée par Karl-Johan Persson, directeur général du groupe, dans la presse suédoise où il est revenu sur le potentiel que représente, selon lui, le marché africain.

Produire et vendre en Afrique
Déjà en août dernier, H&M avait annoncé son intention d'étendre son réseau de fournisseurs à l'Ethiopie. "Nous avons démarré avec une production à petite échelle en Ethiopie et allons voir comment ça marche. Cela paraît vraiment intéressant", a ainsi indiqué Karl-Johan Persson. Parmi les autres pays africains auxquels l'enseigne s'intéresse, l'Afrique du Sud paraît particulièrement porteuse pour le groupe. Et pas uniquement pour ses approvisionnements, encore majoritairement asiatiques, mais aussi pour son potentiel de vente : "beaucoup de pays ont une croissance vraiment rapide, où il y a une classe moyenne qui monte", a expliqué le directeur général, qui prévoit également d'ouvrir des magasins en Afrique du Sud dès 2015. Sur le continent africain, H&M est déjà implanté au Maroc et en Egypte.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter