H&M plombé par la crise de la Covid-19

|

H&M, du fait de la crise liée à la pandémie de Covid-19 dans le monde, a vu ses ventes s'effondrer de moitié au deuxième trimestre de son exercice annuel.

Ventes en chute libre pour H&M en ce début 2020.
Ventes en chute libre pour H&M en ce début 2020.

Au deuxième trimestre de son exercice décalé, soit du 1er mars au 31 mai 2020, le groupe H&M a vu ses ventes diminuer de 50% dans le monde, pour atteindre 28,7 milliards de couronnes suédoises (2,7 milliards d’euros environ). La faute, bien sûr, à la crise de la Covid-19, et aux différentes mesures de confinement prises un peu partout sur la planète.

Jusqu'à 70% des boutiques fermées dans le monde

Les ventes en ligne ont beau avoir augmenté de 36% durant cette période, cela n’a pas été suffisant pour compenser les pertes de chiffre d’affaires dues aux fermetures des magasins. Au pire de la crise, jusqu’à 80% des plus de 5000 boutiques du groupe ont été fermées en même temps. Une catastrophe commerciale inévitable à la clé… Laquelle semble se poursuivre encore début juin puisque, sur la période allant du 1er au 24 juin, H&M annonce toujours des ventes en recul de 25%, du fait des fermetures, encore effectives, de quelque 350 de ses magasins.

Des pertes, une grande première

Conséquence assez logique : H&M publie pour ce deuxième trimestre de son exercice des pertes de quasi 5 milliards de couronnes suédoises, soit environ 480 millions d’euros. Une grande première, évidemment. Sur l’ensemble du premier semestre, les ventes s’affichent en baisse de 23%, à 83 milliards de couronnes suédoise (8 milliards d’euros) et les pertes se soldent à 4,1 milliards de couronnes suédoises (390 millions d’euros).

Une situation comparable à celle de Zara

Pour une compréhension complète de la situation, il faut bien sûr comparer avec la concurrence, à commencer par Inditex, l'autre grand leader de la mode dans le monde. Le groupe espagnol, pour son premier trimestre 2020, avait de son côté annoncé des pertes de 409 millions d'euros et un chiffre d'affaires en baisse de 44%. De quoi "relativiser", avec tous les guillemets de rigueur: H&M est sensiblement dans les mêmes (mauvaises) eaux. 

Ci-dessous, l'évolution des ventes de H&M, semaine par semaine, depuis le début de l'année 2020 :

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres