H&M va ouvrir une boutique sur Tmall, la place de marché d'Alibaba

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le géant suédois de la mode va ouvrir une boutique officielle sur la place de marché BtoC d’Alibaba en Chine, Tmall. Le groupe prévoit d'y vendre des produits H&M mais aussi les articles de son enseigne H&M Home avant, peut-être, de l'étendre plus largement aux autres marques de l'entreprise. Lancement prévu pour le début de l’année 2018.

tmall

Un tournant dans la stratégie d’H&M en Chine. Le groupe espère en effet franchir une nouvelle étape en développant sa présence sur la place de marché BtoC d’Alibaba, Tmall. Pour Karl-Johan Persson, CEO du groupe H&M, « Tmall est un complément important à nos magasins physiques et digitaux. Nous y voyons un important potentiel pour nourrir notre future croissance ». Cela fait 10 ans que l’enseigne H&M opère en Chine continentale, et aujourd’hui le groupe compte plus de 500 points de vente à travers le pays ainsi qu’un site marchand pour un chiffre d’affaires total d’environ 1,3 milliard de dollars, soit 1,09 milliard d’euros. Le lancement de la boutique officielle de l’enseigne sur Tmall pourrait intervenir au début de l’année 2018, elle deviendrait ainsi le seul canal de vente en ligne du groupe en dehors de son site officiel.

H&M n’est pas complètement novice sur Tmall. Sa marque de vêtements ‘Street Style’ Monki est déjà en vente sur la plateforme, et le groupe assure qu’elle connait un développement solide depuis son lancement au mois de mars 2016. Cette fois, la nouvelle boutique devrait être aux couleurs d’H&M, la société prévoyant même d’y commercialiser les produits de son enseigne dédiée aux articles de décoration ‘H&M Home’. Aussi, H&M est en « discussions très avancées » avec Alibaba pour lancer leurs autres marques sur Tmall, parmi lesquelles figurent notamment les griffes Weekday et Cheap Monday, ou encore les marques enseignes COS et & Other Stories, ainsi que la petite dernière construite autour d’un univers lifestyle de déco, produits de beauté, prêt-à-porter, Arket.

Dans un rapport publié en septembre, M. Persson a notamment expliqué que H & M avait investi dans le mariage du online avec le offline, afin d'améliorer l'expérience d'achat de ses clients, avec pour objectif d'ouvrir des canaux d’e-commerce dans la plupart des marchés où l'entreprise est physiquement présente, ce qui devrait contribuer à la croissance des ventes en ligne d'au moins 25% par an, au cours des prochaines années. Hasard du calendrier (ou pas), l’annonce de la collaboration d’H&M avec Alibaba est concomitante avec la présentation de ses chiffres pour le quatrième trimestre de son exercice décalé 2016-2017, où pour la première fois depuis longtemps, le groupe a annoncé une baisse de son chiffre d’affaires de 4%.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA