Habitat freine le groupe Cafom

|

Intégré dans le groupe d'ameublement Cafom, Habitat voit son chiffre d'affaires reculer de 1,4% sur les neuf premiers mois de l'année. Son patron, Hervé Giaoui, compte sur la franchise, mais aussi sur la réduction des charges de fonctionnement pour relancer l'enseigne.

Habitat souffre en France, sauf sous le mode de la franchise.
Habitat souffre en France, sauf sous le mode de la franchise.

S'il n'y avait pas la Réunion et le e-commerce, le groupe Cafom se porterait beaucoup moins bien. Car l'enseigne Habitat qu'il a reprise en 2011 ne fait toujours pas de miracles. Sur les neuf premiers mois de l'année, son chiffre d'affaires s'inscrit en recul de 1,4%, ramené à 102,5 millions d'euros, contre 104 millions d'euros sur la même période de l'année précédente, à périmètre constant. Malgré l'accélération de son développement à l'international, la marque enregistre un recul de son activité en France. En guise d'explication, la direction pointe les attentats de janvier et un "démarrage mitigé des soldes d'été dû en particulier à une météo particulièrement clémente".

Mauvaise passe pour Habitat

Face à ce ralentissement, une seule solution : la poursuite de la restructuration d'Habitat France. Cela passe par une réduction des charges de fonctionnement et de la masse salariale grâce à une amélioration des outils informatiques et de la productivité. Contrairement au réseau intégré, la franchise fonctionne bien : les magasins en franchise affichent une hausse de leur chiffre d'affaires de 67,9% sur les neuf premiers mois! Habitat compte également sur l'expansion, en priorité à l'international. D'ici à la fin de l'année, l'enseigne aura ouvert à Hong Kong, en Israël, aux Philippines et en Suisse. Habitat exploite 78 magasins dans une vingtaine de pays.

L'outre-mer et le e-commerce se portent bien

Outre-mer, le tableau est tout autre. L'activité d'Habitat et de Darty, une franchise de Cafom aux Antilles et à la Réunion, s'inscrit en hausse de 10,7%. Porté par ce succès, le groupe s'implantera en Nouvelle-Calédonie en 2016. Quant au e-commerce, c'est la panacée avec une progression des sites Vente-unique.com et DirectLowCost.com de 12,7% sur les neuf premiers mois de l'année, à 61,2 millions d'euros.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message