Hacking Target: Vers la fin des cartes de paiement à piste magnétique aux Etats-Unis?

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Depuis la découverte du hacking géant des données clients des enseignes Target et Neiman Marcus aux Etats-Unis par un hacker russe de 17 ans, l’ensemble de la distribution tente de restaurer la confiance de ses clients. C’est le sens du message de la NRF qui vient d’adresser un courrier à deux personnalités politiques clés pour adopter de nouvelles cartes de paiement tout en rejetant la responsabilité sur les banques.

Un hacker russe de 17 ans a fait sauter les systèmes de sécurité informatique de plusieurs distributeurs américains, dont Target et Neiman Marcus.
Un hacker russe de 17 ans a fait sauter les systèmes de sécurité informatique de plusieurs distributeurs américains, dont Target et Neiman Marcus.

Le hacking géant d’un pirate russe de 17 ans n’en finit pas de rebondir aux Etats-Unis et six autres distributeurs seraient concernés si l'on en croit Business Insider. Alors que l’information reste peu commentée en Europe, certains analystes estiment que ce séisme informatique aura une répercussion négative sur le commerce électronique pour les années à venir. La toute puissante NRF (fédération qui représente 12.000 distributeurs) s’adresse directement au législateur pour le pousser à engager un changement radical des cartes de paiement. Son combat: remplacer les cartes existantes à piste magnétique, héritées des années 60, par des cartes à puces comme on en voit en Europe depuis plusieurs décennies.

Si la NRF assure être prête "à travailler avec toutes les parties prenantes", elle pointe tout de même les responsables de ce fiasco: "Durant des années, les banques ont continué de fournir aux clients américains des cartes magnétiques faciles à frauder, mettant en danger des données financières sensibles tout en rejetant les bénéfices qu’offraient les nouvelles générations de cartes à puces à ses possesseurs en Europe et dans une douzaine d’autres marchés."

Nul doute que Larry Reid, leader de la majorité au Sénat et John Boehner, président de la chambre des représentants, tous deux destinataires de ce courrier envoyé par Matthew Shay, président de la NRF, vont être l’objet d’un intense lobbying de part et d’autre.

Sur Magasin LSA, trouver tous les fournisseurs de terminaux de paiement electronique

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA