Haier numéro un de l'électroménager chinois s'intéresse à l'américain Maytag

|

Le rachat de Maytag par le chinois Haier, permettrait à ce dernier de ce hisser dans le quarté de tête du marché américain au côté de Whirlpool, de General Electric et du suédois Electrolux.

Si aucune décision n'est encore prise sur le rachat de l'américain Maytag par Haier, numéro un de l'électroménager chinois, l'acheteur potentiel observe de très près le groupe qui pèse 12,05 milliards de dollars de chiffre d'affaires sur l'exercice 2004. Le géant chinois basé à Qingdao à l'est du pays pourrait faire une offre de reprise de Maytag (marques Maytag, Hoover, Jade, Dixie-Narco) en situation difficile. Le mois dernier, la société spécialisée dans les lave-linge, les réfrigérateurs, les aspirateurs et les appareils de cuisson s'était vue offrir 1,125 milliard de dollars, avec reprise d'une dette de 975 millions, par un groupe d'investisseurs fédérés par Ripplewood Holdings (fonds d'investissement). Parmi d'autres repreneurs sur les rangs, figure aussi le fonds de capital investissement The Blackstone Group, ainsi qu'un industriel.
Le rachat de Maytag par le chinois Haier, permettrait à ce dernier de ce hisser dans le quarté de tête du marché américain au côté de Whirlpool, de General Electric et du suédois Electrolux.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message