Halloween 2017 : les Français dépenseront 63 €, surtout dans les hypermarchés

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Pour célébrer Halloween, les Français dépenseront en moyenne 63 euros et se rendront principalement dans les grandes surfaces pour faire le plein de friandises. A noter que les ventes en ligne progressent sur cet événement. Découvrez les résultats du "Baromètre des temps forts commerciaux" élaboré par Clear Channel pour LSA.

59 % des urbains qui souhaitent profiter de ce temps fort commercial se rendront dans des grandes surfaces pour réaliser leurs achats, selon Clear Channel.
59 % des urbains qui souhaitent profiter de ce temps fort commercial se rendront dans des grandes surfaces pour réaliser leurs achats, selon Clear Channel.

Mardi 31 octobre 2017, les enfants déguisés partiront arpenter les rues et les immeubles pour exiger des bonbons du voisinage. Le Baromètre des temps forts commerciaux élaboré par Clear Channel pour LSA nous indique les spécificités 2017 de cet événement tout droit venu des pays anglo-saxons.

Premier enseignement, les urbains – qui sont 35 % parmi les 1 001 sondés à se déclarer intéressés par l’événement- dépenseront en moyenne 63 euros pour célébrer sorciers et citrouilles. Les familles avec des enfants de moins de 15 ans consacreront 70 euros, les hommes se montrent plus friands de l’événement, pour lequel ils devraient dépenser 75 euros. Pour leurs emplettes, ils privilégieront sans surprise les friandises, les produits alimentaires et autres boissons sans alcool.

Détails des intentions d’achat :

Les ventes en ligne en nette progression

Pour préparer ces achats, ils se rendront essentiellement dans les centres commerciaux (38 %) ou sur Internet (31 %). Mais au moment de réaliser ces dépenses, ils se tourneront d’abord vers les hypermarchés. Les ventes en ligne devraient quant à elles connaitre un pic; le circuit est celui qui progresse le plus, avec 30 % d'intentions d'achats sur le web.

Détail des circuits fréquentés pour halloween 2017

 A noter que 8 urbains sur 10 se disent influencés par la publicité durant cette période, soit une progression de 30 points par rapport à l’an dernier. Dans le détail, les prospectus sont les supports qui les aideront le plus à préparer leurs achats (47 %), juste devant la communication extérieure (46%) :

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque semaine l'actualité des acteurs et les innovations produits de l'univers des 0-14 ans.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA