Hammerson et Codic réorientent leur projet de Saint-Quentin en extension du pôle commercial régional

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Adieu le projet de centre de marques Carré Privé Ouest, annoncé fin 2011. Hammerson et son partenaire Codic réinvestissent le potentiel marchand de l’ensemble SQY Ouest - Espace Saint Quentin en l’inscrivant dans une vaste opération d’extension de centre-ville en partenariat avec l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines et la Ville de Montigny-Le-Bretonneux. A terme, l’ensemble commercial régional regroupera plus de 200 boutiques, couvrira près de 100 000 m² et attirera plus de 20 millions de visiteurs par an. Pour viser le top 10 des ensembles commerciaux d’Ile-de-France.

LOGO HAMMERSON

LSA avait été parmi les premiers à l’officialiser dans sa récente étude sur les centres de marques (numéro 2296 du 7 novembre) : Hammerson et Codic ont décidé de réorienter leur projet Carré Privé Ouest, annoncé fin 2011. Celui-ci prévoyait de métamorphoser SQY Ouest, le site de Saint-Quentin-en-Yvelines, en centre de marques... de luxe avec 80 boutiques d' «outlets» sur trois niveaux. Une ouverture en septembre 2013 avait même été annoncée. Mais nul doute que l’émergence de One Nation Paris, projet étrangement semblable à l’initiative de Catinvest, qui ouvre dans moins de quinze jours, le 4 décembre aux Clayes-sous-Bois (Yvelines) n’ait poussé les partenaires à changer leur fusil d’épaule. Les acteurs des centres de marques soulignant en chœur qu’Hammerson pas plus que Codic n’étaient spécialistes de ce métier «très particulier »…

20 millions de visiteurs en ligne de mire

Le nouveau projet d’Hammerson, «l’un des leaders européens de l’immobilier commercial», et Codic, «développeur de projets immobiliers qualitatifs» est désormais présenté comme «une extension du pôle commercial régional dans le centre-ville de Saint-Quentin-en-Yvelines» dans le communiqué des partenaires. Cet agrandissement du pôle commercial régional existant se fait en partenariat avec l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines (CASQY) et la Ville de Montigny-Le-Bretonneux. Ce nouveau projet se fait fort d’attirer plus de 20 millions de visiteurs.

Dynamisme du centre-ville

Hammerson et Codic arguent de la force de l’équipement déjà existant. «Doté d’un potentiel unique, du fait notamment de sa zone de chalandise de plus de 800 000 personnes à fort niveau de revenu et de sa très bonne accessibilité, le centre-ville actuel de Saint-Quentin-en-Yvelines connait un dynamisme exponentiel ces dernières années. La ville attire en effet tous les jours plus de 100 000 salariés grâce à la présence de 8 000 entreprises sur son territoire, dont les sièges sociaux de plus de 400 sociétés importantes (comme Renault, Bouygues ou McDonald’s). De nouvelles infrastructures d’ampleur ont ou vont par ailleurs voir le jour dans les prochains mois : la faculté de médecine, le vélodrome (janvier 2014) ou encore l’ESTACA, une école d’ingénieur (2015). »

Objectif : top 10 des ensembles commerciaux franciliens

Confortés par le potentiel de cette zone, Hammerson et Codic nouent un partenariat avec la Ville de Montigny-Le-Bretonneux et la CASQY visant à requalifier le centre-ville de Saint-Quentin-en-Yvelines «en s’inscrivant en parfaites cohérence et en complémentarité avec Espace Saint Quentin dont l’actionnaire majoritaire est Allianz.» A terme, l’ensemble commercial régional regroupera plus de 200 boutiques, couvrira près de 100 000 m² et attirera donc plus de 20 millions de visiteurs par an, plaçant le centre dans le top 10 des ensembles commerciaux d’Ile-de-France.

Cohérence entre les maillons Espace Saint Quentin et SQY Ouest

Elément clé de ce projet, «le centre commercial Espace Saint Quentin, dont la rénovation est en cours, achèvera ses travaux d’ici le printemps 2014. Le projet de nouvel ensemble prévoit une meilleure intégration en cohérence avec le centre voisin SQY Ouest, racheté en 2011 par Hammerson et Codic, notamment en termes de complémentarité des offres, de liaison architecturale et de connexion avec le centre-ville. » En conclusion, si Hammerson a renoncé à sa percée via Carré Privé Ouest, il reste toutefois «impliqué dans le secteur de l’outlet de luxe au travers de sa récente prise de participation dans la Vallée village à Marne-La-Vallée, la référence en matière de centres de marques premium » souligne la fin du communiqué
 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA