Hammerson lance un ambitieux programme RSE

|

Baptisé "Net Positive", ce nouveau programme RSE a pour objectif d’apporter une contribution positive dans quatre domaines clés d’ici 2030. Il s’inscrit dans le programme Positive Places d’Hammerson lancé en 2012.

Les Terrasses du Port
Les Terrasses du Port © Hammerson

La foncière Hammerson a annoncé jeudi 23 mars 2017 le lancement de "Net Positive", un nouveau programme RSE qui s’appuie sur quatre axes stratégiques où ses activités ont l’impact le plus important : les émissions de dioxyde de carbone, l’optimisation des ressources, la consommation d’eau et l’axe socio-économique. Cette nouvelle stratégie s’inscrit dans le cadre de Positive Places, le programme d’engagement RSE d’Hammerson lancé en 2012, et "en ligne avec la mission d’Hammerson, c'est-à-dire créer des destinations commerciales qui génèrent de la valeur ajoutée pour toutes les parties prenantes tout en veillant à ce que leurs activités aient un impact positif et durable pour les générations futures", explique la foncière. "C’est la première fois qu’une foncière en immobilier commercial s’engage de façon aussi large, et ce au niveau global", ajoute le groupe. Les objectifs sont chiffrés, avec notamment une diminution des émissions de C02 liées à ses activités de 757 200 tonnes au total, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 85 000 foyers. "Grâce au travail que nous menons aux côtés des commerçants de nos centres, de nos partenaires entrepreneurs en bâtiment, de nos consultants et fournisseurs, nous avons déjà permis l’émergence de projets contribuant à cet engagement, explique David Atkins, Président d’Hammerson PLC. Je suis fier qu’Hammerson ait été la première société foncière à établir des objectifs aussi larges au niveau global et convaincu que, en étendant ce programme à l’impact de l’activité de nos commerçants, nous pourrons soutenir au mieux nos enseignes et proposer des actifs parfaitement adaptés au monde de demain".

L'installation de panneaux photovoltaïques étudiée

Ce programme englobe les émissions de CO2 générées par les parties communes et les bureaux des centres commerciaux, ainsi que celles liées aux activités de l’entreprise et aux déplacements professionnels ; les émissions de CO2 liées à l’énergie consommée par les locataires ; le contenu carbone des matériaux de construction ; et enfin l’énergie consommée lors de la construction de nouveaux actifs. La foncière s’engage ainsi à minimiser les émissions de CO2 grâce à des initiatives visant à l’amélioration de son efficacité énergétique, comme l’installation d’éclairages LED, l’utilisation de systèmes de pilotage performants et une gestion optimisée. La foncière précise également qu’elle va équiper ses actifs existants, prévoir de nouveaux développements de systèmes de production d’énergie renouvelable et utiliser autant que possible l’énergie générée sur ses sites. Elle vise un approvisionnement de ses actifs à 100% en énergie renouvelable et souhaite favoriser les nouvelles initiatives permettant de compenser les émissions restantes, en investissant dans des projets hors site et dans les énergies renouvelables. Pour y parvenir, l’installation de panneaux photovoltaïques est à l’étude sur plusieurs centres du portefeuille. La diminution "au maximum" des déchets sur ses actifs en exploitation et la favorisation du recyclage et la réutilisation de matériaux de rebut sur ses sites font également partie des objectifs affichés. Elle indique par ailleurs vouloir collaborer avec les entrepreneurs en bâtiment pour minimiser la production de déchets occasionnée par la construction ou la démolition, et maximiser leur réutilisation et leur recyclage.

La réduction de la consommation d’eau potable issue des réseaux de distribution dans ses actifs sous gestion en adoptant des programmes d’efficacité hydrique est également un objectif, ainsi que le développement de technologies de collecte et de recyclage des eaux. En matière sociétale, Hammerson va investir dans des programmes de formation et de développement des compétences et définir un plan d’engagement auprès de la communauté locale répondant aux grands enjeux du territoire concerné.

Des partenariats  avec Pôle Emploi et Initiative France

Entre 2006 et 2015, la consommation d’énergie du parc de centres commerciaux d’Hammerson situés en France a été réduite de 30% à périmètre comparable. L’objectif pour 2018 est de réduire de 10% supplémentaires la consommation globale du parc par rapport à 2015. Hammerson France indique également continuer à promouvoir des actions concrètes permettant d’élever le niveau écologique de chaque centre commercial, notamment à travers ses baux verts en vigueur depuis 2008. Fin 2016, cela concernait 70% des baux signés. Au niveau groupe, Hammerson est parvenu depuis 2006 à réduire le volume de CO2 émis par ses actifs sous gestion de 33 000 tonnes environ (35 %) en cumulé, soit l’équivalent des émissions générées chaque année par 3 800 foyers.

En France, fin 2016, le taux de recyclage moyen des centres commerciaux a atteint 55% grâce au tri sélectif des cartons, plastiques, verre et déchets organiques. Au niveau Groupe, depuis 2015, 33 000 tonnes de déchets ont été recyclées ou réutilisées. En France, sur la période 2010-2015, la consommation d’eau des parties communes et des parties privatives a été réduite de 15%, soit 52 112 m3 à périmètre comparable. Hammerson France a également mis en place, en 2011, un partenariat national avec Pôle Emploi visant à favoriser l’emploi local. Pour 2015, ce partenariat a permis l’embauche de 500 personnes. Un autre partenariat, cette fois avec avec Initiative France, a été mis en œuvre au niveau local et national. Il a permis de contribuer depuis 2011 à la création de plus de 5 700 nouvelles entreprises sur les territoires où sont implantés ses centres commerciaux, générant un total de près de 15 100 emplois.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

X

Recevez tous les quinze jours l’actualité des centres commerciaux et foncières, surfaces commerciales, artères commerçantes et centres-villes.

Ne plus voir ce message