Marchés

Hausse de la taxe d'abbatage pour les viandes françaises

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le ministère de l’Agriculture a publié au Journal Officiel un arrêté fixant au 1er janvier 2012 les nouveaux taux d’imposition de la taxe d’abattage pour les viandes françaises.

Viande

Celle-ci augmentera ainsi de 10 % et passera de 67 € la tonne à 73,7 €/t pour les bovins de plus de 24 mois ; de 15 €/t à 16,5 €/t pour les bovins de moins de 24 mois ; et de 63 €/t à 69,3 €/t pour les ovins et caprins. Avec un tonnage abattu de l’ordre d’1,5 Mt en 2010, cette hausse de 10 % de la taxe d’abattage constitue un prélèvement supplémentaire d’environ 7,5 millions d’euros.

Dominique Langlois, président d’Interbev et de la Fédération nationale de l’industrie et du commerce en gros des viandes, et le SNIV-SNCP, le syndicat des viandes françaises, dénonce une augmentation décidée sans concertation. L’organisation professionnelle dénonce un « non sens économique » pour une « industrie des viandes françaises déjà handicapées par des normes techniques franco-françaises ».

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA