Heineken et Carlsberg soupçonnés d'entente par l'Union européenne

|

BRÈVESLa commission européenne a lancé une procédure contre les deux brasseurs, qu'elle soupçonne d'avoir conclu une sorte de pacte de non-agression sur leurs marchés nationaux respectifs entre 1993 et 1996.

Les inspecteurs européens auraient en effet découvert au sein des deux groupes en 2000 des mémos internes faisant état de rencontres entre les deux anciens directeurs généraux des deux compagnies. Le danois Carlsberg s'est vivement défendu de telles accusations tandis que le hollandais Heineken affirmait son désaccord avec la Commission. En décembre dernier, Bruxelles avait lourdement condamné plusieurs brasseurs pour entente sur le marché belge.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter