Hema, l'enseigne de déco à petits prix, pourrait être vendue

|

C'est via un communiqué dévoilant les résultats pour le deuxième trimestre 2017 que l'information a été glissée. "Lion Capital et Hema examinent plusieurs options stratégiques pour l'avenir de la société, incluant la possibilité d'une vente".

L'enseigne néerlandaise s'est montrée particulièrement dynamique en France ces derniers mois, en ouvrant à Nice, à Brest ou à Troyes.
L'enseigne néerlandaise s'est montrée particulièrement dynamique en France ces derniers mois, en ouvrant à Nice, à Brest ou à Troyes.

La rédaction vous conseille

C'est le bon moment. Après plusieurs années de pertes, lorsque les choses se présentent sous de meilleurs auspices, les actionnaires en profitent pour vendre. C'est le cas de Lion Capital, fonds d'investissement propriétaire d'Hema entre autres, qui a annoncé par voie de communiqué "examiner plusieurs options stratégiques pour l"avenir de la société, incluant la possibilité d'une vente". Et précise même que la banque Crédit suisse a été mandatée pour mener cette réflexion .Il faut dire que Hema a annoncé dans le même temps un chiffre d'affaires en hausse de 3,3% au deuxième trimestre de cette année, à 287 millions d'euros. Une reprise encore plus importante en France (+17,4%) et en Allemagne (+22,2%). Et si l'enseigne néerlandaise affiche encore une perte de 29 millions d'euros, c'est dû à un "coût exceptionnel de 20,1 millions d'euros lié à un refinancement". "Cela fait dix trimestres consécutifs que notre groupe enregistre une hausse de chiffre d'affaires, à périmètre comparable", se félicite Tjeerd Jegen, le patron d'Hema, dans le communiqué.

Une perte divisée par trois

Déjà, en 2016, les premiers signes d'une embellie se sont faits sentir, avec une perte en baisse de 64%, passant de 72,5 millions d'euros à 26,2. En dix ans, la chaîne qui a fondé son succès sur des produits malins et jolis à petits prix dans l'univers de la maison a ouvert 700 magasins dans sept pays. Elle en compte 61 en France.

Hema en chiffres

1,2 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2016

28,9 millions d'euros de résultat opérationnel

26,2 millions d'euros de pertes

700 magasins dans 7 pays

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter