Hema ouvre un magasin en France

|

DÉVELOPPEMENT - L'enseigne néerlandaise de magasins populaires s'implante à Créteil Soleil avec un assortiment 100 % MDD alliant des produits pour la maison et pour la famille.

Nouvelle étape de son dé-veloppement à l'international, l'enseigne néerlandaise Hema ouvre son premier magasin en France, le 12 janvier. Une implantation de 500 m2 dans le centre commercial Créteil Soleil, au sud de Paris. « Cette ouverture est une étape logique après avoir été le fournisseur d'Auchan depuis 2006, ce qui nous a permis d'acquérir une expérience du marché français », explique-t-on au siège de ce groupe passé en 2007 aux mains du fonds d'investissement Lion Capital après avoir été cédé par Maxeda (ex-Vendex).

« Depuis 1926 »

Spécialiste du produit pratique et utile pour la famille et la maison présentant un bon rapport qualité-prix, Hema est déjà présent dans quatre pays : Pays-Bas (380 magasins), Belgique (64), Allemagne (8) et Luxembourg (3). Cherchant aussi à jouer en France l'image de l'enseigne classique et du magasin populaire qui lui colle à la peau, Hema va joindre la mention « depuis 1926 » à son nom pour exploiter le marché hexagonal. Comme partout, l'idée de base est de permettre au consommateur de « faire ses courses au quotidien ».

L'enjeu de la notoriété

Malgré tout, l'assortiment du magasin de Créteil Soleil sera légèrement modifié par rapport au Hema batave conventionnel. Ainsi, aucun produit frais ne sera proposé en rayon. Tout l'alimentaire, biscuits salés ou sucrés et bonbons, sera sous emballage, contrairement aux produits frais « maison» en vente aux Pays-Bas : pâtisseries, tourtes et salades. Pour le reste, comme dans les autres magasins, l'assortiment n'est proposé que sous une marque MDD au nom de Hema, aussi bien pour l'alimentaire que l'hygiène, les cosmétiques, le textile, ou les articles de maison (ménage, décoration).

Côté aménagement, le Hema francilien aura le même aspect que son homologue néerlandais. « La présentation des produits et l'agencement du magasin seront identiques à ce qui existe aux Pays-Bas », indique le groupe. Par ailleurs, pour se distinguer davantage de la concurrence, Hema opte pour une politique de prix transparente où les étiquettes seront arrondies à l'unité d'euro ou aux 50 centimes d'euro.

Mais, selon le groupe, le plus défi à relever dans l'Hexagone provient du manque de notoriété de la marque en France. « Les Français ne connaissent absolument pas l'enseigne », relève ainsi le porte-parole de Hema.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2072

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous