Henkel prévoit la fermeture de deux sites français

|

Le lessivier allemand a annoncé vendredi un important plan de restructuration qui comprend la fermeture de cinq sites de production en Europe, dont deux en France, à Cosne-sur-Loire et Châlons-en-Champagne. Soit la suppression de 226 postes. Ces fermetures auront pour conséquence la restructuration de deux autres sites support : Villefranche-sur-Saône et Serris où respectivement 12 et 13 postes doivent être également supprimés. Selon la direction de la communication du groupe, les deux fermetures ne sont pas liées. La première usine qui fabrique des traitements anticorrosion pour automobiles est touchée par le ralentissement des ventes de voitures. Tandis que la seconde concerne le marché des colles industrielles.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter