Henri Raffin cuisine à l’ancienne

|

La marque de Savoie présente toute une gamme de produits de charcuterie « à l’ancienne ». Qu’est-ce que cela signifie ? Cette notion est régie par le code des usages de la charcuterie. Hachage plus gros, utilisation de viande fraîche, boyau naturel et fermeture à la ficelle pour le saucisson sont autant de pratiques à respecter. À cela, Henri Raffin a ajouté une viande de coche française pour de nombreuses références, « même si les approvisionnements sont parfois compliqués », admet Delphine Perrot, responsable marketing. Terrines, saucissons (dont un format XXL à 550 g), diots et charcuteries tranchées… Au total, cette gamme comprend une dizaine de références qui arriveront progressivement en linéaires. 

PVI De 3 € à 8,90 € pour le saucisson bridé de 550 g

Henri Raffin

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2356

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message