Herta présente une large gamme de produits végétariens

|
Herta présente une large gamme de produits végétariens

Après Le Bon Paris, voici Le Bon ­Végétal lancé par la filiale charcuterie et traiteur de Nestlé France. Avec cette large gamme, Herta veut prendre position sur le marché du traiteur végétal en pleine construction.

Avec ces nouveautés élaborées à base de protéines végétales ­– 10 références au total, au prix de vente indicatif de 2,75 € l’unité – Le Bon Végétal veut séduire une nouvelle cible de consommateurs. Il s’agit des flexitariens. Par ce terme, il faut entendre des personnes qui diminuent leur consommation de viande sans toutefois y renoncer complètement. Une cible de consommateurs estimée à environ huit millions de foyers français, soit 30% de la population.

Une offre cœur de repas

« Le marché est encore petit et dominé par des marques de spécialistes. Herta, qui est très présente dans les foyers ­français, entend accélérer sa démocratisation en proposant une offre cœur de repas très diversifiée », s’enthousiasme Sophie Van Eeckhaute, directrice de marque pour Herta charcuterie et en charge du projet Bon Végétal.

Pour ce développement, la filiale de Nestlé est allée puiser dans le catalogue international de sa maison mère. Les produits en cours de déploiement dans les linéaires français existent, en effet, déjà sur d’autres marchés européens, notamment en Allemagne et dans les pays nordiques. Seules les références les plus consensuelles, qui sont souvent associées à des produits carnés (nuggets, escalopes, émincés grillés, steaks, boulettes), ont été privilégiées par les équipes françaises. « Avec notre offre, nous voulons faciliter l’entrée des consommateurs dans l’univers du végétal », poursuit Sophie Van Eeckhaute. À base de légumes, de soja ou encore de blé, les produits sont fabriqués dans une usine Nestlé située en République tchèque.

« Le soja utilisé est non OGM », assure Sophie Van Eeckhaut. Mais conformément à la politique du groupe Nestlé, qui refuse les allégations négatives sur ces produits, cette caractéristique n’est pas précisée sur les packs. Il s’agit d’un lancement stratégique pour la France, qui sera soutenu à partir du mois de septembre par une campagne de ­communication, d’abord en ligne avec trois copies de film sur YouTube et un spot en télévision dès la fin de cette année. Sans oublier un soutien ­promotionnel en magasins et des ­relations presse. Pour les cinq prochaines années, ­Herta se fixe pour objectif de contribuer à 30% du marché du traiteur végétal.

LE PLUS

Une offre étoffée et facile à comprendre.

Le moins

Pas de mention sur l’origine non OGM du soja utilisé.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2417

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message