Hervé De Tréglodé : "Développer de nouveaux flux ferroviaires avec les distributeurs"

|
Hervé De Tréglodé
Hervé De Tréglodé © dr

Réseau ferré de France (RFF), le gestionnaire du réseau français (30 000 km de lignes), a signé en juin une convention avec sept distributeurs (Auchan, Conforama, Casino, Intermarché, Castorama, Ikea et Leroy Merlin) afin de développer le recours au fret ferroviaire.

 

LSA - Qui est a l'initiative de cette convention RFF/distributeurs ?

Hervé de Tréglodé - RFF a pris l'initiative de contacter les enseignes, en partant d'un constat : elles utilisent encore peu le fret ferroviaire. Celui-ci ne représente que 5 % des flux de marchandises de la grande distribution, et les conditions d'un report modal du routier vers le ferroviaire existent. Or, l'intérêt de RFF est de développer le trafic de marchandises sur les lignes, à la fois pour répondre aux objectifs du Grenelle et pour rentabiliser les voies ferrées.

 

LSA - Comment allez-vous travailler avec les distributeurs ?

H.T - Nous voulons faire naître des flux ferroviaires de marchandises là où ils n'existent pas encore. Nous avons examiné les flux des distributeurs, et identifié deux axes où la massification des marchandises entre enseignes, qui permettrait de remplir des trains, est envisageable : Rennes-Lyon et Dourges-Lyon. La convention prévoit un financement qui permettra d'étudier la faisabilité économique et technique de la mise en place de services de transport combiné rail/route sur ces deux axes, et ce dès 2011. Si la mise en oeuvre s'avère concluante, la démarche sera déployée ultérieurement sur d'autres axes. Et ouverte à d'autres chargeurs.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2145

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations