Hervé Parizot, Mattel France L'homme d'une seule firme

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Hervé Parizot devient PDG de Mattel France. Avec une double priorité : doper le moral des salariés et le chiffre d'affaires de l'entreprise.

Il arbore la mine réjouie d'un enfant qui vient de recevoir un magnifique cadeau. À 40 ans tout juste, Hervé Parizot, le nouveau PDG de Mattel France, ne boude pas son plaisir. Cette nomination n'est pourtant pas une réelle surprise. En effet, Mattel, Hervé Parizot connaît bien : ce diplômé de l' Essec y franchit avec succès les échelons depuis dix-sept ans !

Entré en tant que chef de produits, il est devenu chef de groupe, puis directeur du marketing. Avant d'être nommé directeur général adjoint il y a deux ans. Là, aux côtés du président, Robert Gerson, ils forment un duo de choc. Celui-ci, parti à la retraite, garde cependant une activité de conseiller auprès de l'entreprise.

Aujourd'hui, Hervé Parizot sait bien qu'il arrive à la tête de Mattel France dans un contexte délicat. Alors que le marché du jouet s'essouffle, les deux dernières années ont été difficiles pour l'entreprise, marquée par un plan social et une cinquantaine de licenciements. Conscient de la morosité ambiante, les premières pensées du nouveau PDG sont pour les 329 salariés de la filiale française. « Nous avons réalisé un très bon début d'année 1999 et ceci grâce à la valeur ajoutée de chacun », tient-il à souligner.

À la tête d'une nouvelle équipe de direction (la place de directeur du marketing est encore vacante !), Hervé Parizot aura la lourde charge de ramener Mattel sur le chemin d'une croissance conséquente après une année 1998 globalement stable. « Je compte notamment sur nos univers pour garçons comme Mattel Wheels et ses trois marques de petites voitures, ou encore sur Max Steel, notre nouvelle ligne de figurines qui sera lancée en septembre », précise-t-il.

Les rapports avec la distribution constituent une autre priorité pour Hervé Parizot qui rêve « d'un véritable partenariat ». Enfin, à l'international, le nouveau PDG souhaite « trouver une juste place pour Mattel France au sein de Mattel Europe en développant les synergies tout en conservant une personnalité propre ».

Si Hervé Parizot ne dédaigne pas, loin s'en faut, les sirènes du multimédia, il s'affiche cependant haut et fort comme un fervent défenseur du jouet traditionnel. « Rien ne pourra remplacer son rôle dans l'évolution des petits et des grands », assure-t-il. Ajoutant qu'il compte bien se réserver du temps pour jouer avec ses deux enfants le plus souvent possible.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1636

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA