Hewlett-Packard : la France lourdement touchée par les licenciements

|

La direction du groupe informatique américain a annoncé la suppression de 1240 emplois dans la filiale française, soit 26 % des effectifs contre 16 % pour les autres pays européens.

La raison ? Le poids que représentent en France les fonctions dites « support », particulièrement touchées par le plan.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres