Home Depot victime d’un énorme vol de données bancaires aux USA

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

BIG DATA Le leader mondial du bricolage, essentiellement implanté aux Etats-Unis, indique qu’une faille dans la sécurisation de ses données clients aurait été exploitée. Cette cyberattaque aurait entraîné un vol massif de coordonnées bancaires clients qui « pourrait être beaucoup plus important que celui de Target, qui avait porté sur 40 millions de cartes en trois semaines " selon un expert en sécurité informatique.

Le numero un mondial du bricolage travaille avec les banques et les autorités pour identifier la faille de sécurité qui aurait abouti à un vol important de données clients
Le numero un mondial du bricolage travaille avec les banques et les autorités pour identifier la faille de sécurité qui aurait abouti à un vol important de données clients

Une cyberattaque de plus ! Après Target début 2014 (piratage de données de 70 millions de cartes de fidélité), Sally Beauty, Albertsons ou encore SuperValu, un autre distributeur américain d’importance est au centre d’une vaste attaque ciblant ses données clients. Home Depot, le numéro un mondial du bricolage a observé « une activité inhabituelle qui pourrait indiquer une faille dans les données de paiement » selon les termes très prudents employés dans un communiqué, sans indiquer le nombre ou l’étendue des dégâts. Quelques heures avant cette annonce officielle, c’est le site spécialisé en sécurité informatique krebsonsecurity.com qui avait dévoilé cette information. « Plusieurs banques indiquent avoir des preuves que Home depot est la source d’un important vol de données portant sur des cartes de crédit et de débit » souligne le dirigeant du site, Brian Krebs. Il précise que les auteurs de ce vol « pourraient être le même groupe de hackers russes et ukrainiens responsables des vols de données chez Target, Sally Beauty et P.F. Chang’s, entre autres ».

 

Selon les informations de krebsonsecurity.com, le vol de données « pourrait être beaucoup plus important que celui de Target, qui avait porté sur 40 millions de cartes en trois semaines ». Depuis plusieurs mois, le vol de données est devenu un problème d'importance aux Etats-Unis. Les supermarchés Target, qui ont été touchés de plein fouet. Ce vol a entraîné un coût estimé à plus d'un milliard de dollars, et le pdg Gregg Steinhafel a d'ailleurs démissionné de son poste 5 mois après les faits. En février, le groupe anglais Tesco avait également été visé, avec une ampleur plus faible puisque "seulement" 2000 clients avaient été concernés par une cyber attaque.

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA