Home-marketing : comment 20 Minutes et Very Good Moment font entrer les marques au domicile des consommateurs

|

Le quotidien gratuit 20 Minutes et la plateforme Very Good Moment vont collaborer afin de proposer aux marques une nouvelle offre commerciale axée sur la proximité avec le consommateur, et basée sur le home-marketing. Explications.

Lu fait partie des marques séduites par le concept américain du home-marketing.
Lu fait partie des marques séduites par le concept américain du home-marketing.© Very Good Moment

Le journal 20 Minutes met en place un partenariat exclusif avec Very Good Moment afin de proposer aux annonceurs une nouvelle offre publicitaire. L’objectif : organiser, à grande échelle, des campagnes publicitaires axées sur le home-marketing, un concept dont a fait sa spécialité la plateforme Very Good Moment. L’agence mettra son expertise au service du journal quotidien, et profitera de l’audience d’envergure de 20 Minutes pour agrandir sa communauté. Un échange de bons procédés qui a un objectif précis : faire le lien entre l’annonceur et le consommateur : "Nous développons des événements chez les particuliers qui prolongent les campagnes de communication à travers une relation personnelle avec le consommateur" souligne Eric Merle, fondateur de Very Good Moment. "L’originalité de son positionnement et sa capacité de mobilisation nous a convaincus de la pertinence de ce partenariat, précise de son côté Renaud Grand-Clément, Directeur Général Adjoint en charge des revenus chez 20 Minutes France. "Nous partageons des valeurs communes, comme le fait de placer le consommateur au centre de notre réflexion, d'agir et d'interragir avec lui" poursuit-il.

Le concept du home-marketing

Le home-marketing est venu tout droit des Etats-Unis : un consommateur s’inscrit via un formulaire à un événement festif ou ludique organisé par une agence pour un annonceur. Lorsqu‘il est sélectionné, le consommateur reçoit un kit en fonction de la nature de la marque ou du produit, et organise cet événement chez lui avec des proches. Dîners à thème, dégustation de produit à l’aveugle, et même tempête de neige à domicile (à la demande d'un assureur qui souhaitait sensibiliser aux dangers des sports d’hiver), l’événement se décline sous des formes différentes, mais toujours ludiques.

En contrepartie, les consommateurs doivent par exemple poster des photos ou des vidéos de l’événement sur le site de Very Good Moment. En orchestrant des moments de consommation à domicile autour d’une marque ou d’un produit, Very Good Moment suscite l’engagement du consommateur et le buzz sur les réseaux sociaux. "Les annonceurs mesurent ensuite les retombées en termes d’achat, d’image et de fidélisation" précise Eric Merle. Une cinquantaine d'enseignes, à l’instar de Danone, Tefal, Samsung, Acer ou encore Lu ("Vos moments Napolitains", notre photo), se sont prêtées au jeu depuis la création de Very Good Moment, en 2013.

Objectifs chiffres pour chaque partenaire

Avec 15,7 millions de consommateurs* chaque mois (print, web, mobile, tablette), soit un Français sur 3, 20 Minutes offre à Very Good Moment une visibilité et une exposition inégalable. "Nos utilisateurs sont des leaders d’opinion sur le numérique avec un réel potentiel d’influence et d’action, et nous souhaitons proposer aux marques de créer toujours plus d’engagement avec nos audiences", indique Renaud Grand-Clément. D’autant plus que le quotidien gratuit lancé en est le leader des marques de news en France auprès des 15-49 ans, une cible qui intéresse particulièrement la jeune start-up.

Les trentenaires actifs sont très sensibles à nos événements, mais nous souhaiterions élargir notre communauté à des publics plus jeunes" souligne Eric Merle. Dans le collimateur du jeune chef d’entreprise, la fameuse génération Z, ultra-connectée et dont les modes de consommation sont en phase avec l’approche festive et sociale de Very Good Moment. "Les 15-24 ans créent la tendance, les 25-49 ans portent la consommation" confirme le Directeur Adjoint de 20 Minutes.

Tandis que les marques pourront suivre à la loupe les performances liées à ces opérations spéciales, les deux principaux acteurs de ce partenariat ont également leurs objectifs propres. Very Good Moment espère agrandir sa communauté à 200 000 membres d’ici l’été 2015 contre 60 000 actuellement. Chez 20 Minutes, "nous attendons naturellement des lignes de revenus supplémentaires. Mais au-delà, nous souhaitons montrer aux annonceurs la pertinence de notre stratégie de proximité avec le consommateur et la qualité de nos solutions marketing" conclut Renaud Grand-Clément.

*Etude AudiPresse ONE Global 2014 V4

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations