Hors-série Boissons - Juin 2015

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

HORS-SÉRIE La fête du vin

couv hs boisson

La Résistance, Giola Spritz, iSK, L’Océade. Voici quelques nouvelles marques de vins et spiritueux que les 48 000 visiteurs attendus sur le salon Vinexpo pourront bientôt déguster. La Résistance sur le stand de la Maison Louis Mousset. Un vin sans sulfite ajouté, le premier de cette maison de négoce de la vallée du Rhône. Les trois autres marques sur l’incontournable stand du groupe Castel, toujours numéro un européen du vin et numéro trois mondial. Un groupe qui joue cette année la carte du modernisme avec des bouteilles à l’aspect givré pour iSK, des nectars blancs et rosés issus de vignes balayées par les embruns de l’Atlantique pour L’Océade ou encore un cocktail spritz tout prêt avec Giola Spritz.

Un vent de modernité va à coup sûr souffler sur la 18e édition de ce salon. Sur les stands, mais aussi dans les allées. Son nouveau dirigeant, Guillaume Déglise, a en effet promis un flot de nouveautés, ce qui ne manquera pas de contenter exposants et visiteurs. À commencer par l’ouverture d’un lieu festif, le Hangar 14, sur les quais de la rive gauche de la Garonne. L’ouverture de ce lieu de 5 400 m2 réjouit déjà les exposants non bordelais qui ne savaient pas, auparavant, où inviter leurs clients, le soir venu, une fois les portes du salon fermées. Un hangar branché où l’on peut se rendre en tram (station Cours du Médoc), qui, pour la première fois, desservira également le salon. Bonne nouvelle, car la circulation, dense à Bordeaux, rendait l’heure d’arrivée au Parc des Expositions parfois bien incertaine. Ensuite, on devrait bien manger sur Vinexpo. C’est l’une des promesses de Guillaume Déglise de mettre les petits plats dans les grands. Ainsi, vingt-six points de restauration sont prévus, du « food truck » pour manger sur le pouce à l’établissement gastronomique, le 110 de Taillevent, en passant par des bistrots de cuisine du monde. Cerise sur le gâteau, ces points de restauration seront installés sur les rives du lac et non plus côté parking.

Voici quelques améliorations qui signent l’entrée de ce salon dans plus de modernité. Il y aura même pour la première fois un pays à l’honneur, les États-Unis. Pourquoi ? Parce que les Américains sont de gros importateurs de vins, notamment de vins français : champagnes, bordeaux, vins de la vallée du Rhône, rosés de Provence. Ils ont le choix, car l’Hexagone est le troisième pays du monde en termes de superficie de vignes, avec quelque 792 milliers d’hectares, selon la dernière étude de l’OIV et d’Agrimer, après l’Espagne, avec 1 021 milliers d’hectares et la Chine et ses presque 800 milliers d’hectares de vignes. Qu’on se rassure. Pour le moment, un tiers de ses vignes donne du raisin de table et non des vins. D’ailleurs, la Chine remonte toujours dans le classement des pays importateurs de vins. Si, en 2008, l’Empire du Milieu n’était même pas dans le top 10, il arrive cette année quatrième. D’ailleurs, Vinexpo attend beaucoup de Chinois sur le salon et au Hangar 14 pour danser, s’amuser et célébrer le vin.

SYLVIE LEBOULENGER

Nos partenaires

 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA