HP rassure malgré la baisse de son bénéfice

|

A 73 millions de dollars, le résultat net du fabricant d'informatique a été divisé par huit au troisième trimestre 2005. Mais c'est uniquement du au coût exceptionnel de rapatriement de 14 milliards de dollars de bénéfices.

HP a en effet voulu bénéficier d'une mesure fiscale avantageuse mise en place par le gouvernement américain avant l'expiration de celle-ci. Sans en tenir compte, le groupe aurait atteint un milliard de dollars de bénéfice contre 700 millions un an plus tôt. La rentabilité de la division ordinateurs personnels s'est améliorée car HP a renoncé à la guerre des prix sur ce segment. Le chiffre d'affaires de la division est ainsi en hausse de 8 % à 6,4 milliards de dollars, alors que le résultat opérationnel est passé de 23 millions à 163 millions de dollars. La branche la plus forte, celle des imprimantes, a en revanche vu son résultat d'exploitation se tasser à 771 millions de dollars, contre 831 un an plus tôt. HP est par ailleurs redevenu bénéficiaire (à 150 millions) sur le marché des serveurs. Le groupe, qui poursuit sa restructuration avec 14 500 suppressions d'emplois prévues d'ici la fin de l'année 2006, a annoncé des objectifs financiers supérieurs aux attentes des analystes pour l'exercice en cours.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter