HP s'apprête à tailler dans ses effectifs

|
Meg Whitman, la nouvelle présidente d'HP.
Meg Whitman, la nouvelle présidente d'HP.© DR

C'est une saignée que se prépare à effectuer HP. Selon les médias américains, le numéro un mondial de l'informatique pourrait supprimer de 25 000 à 30 000 postes, soit aux alentours de 8% de sa masse salariale (1,2 Mrd $ d'économie). Des suppressions qui pourraient prendre la forme, du moins pour partie, de départs à la retraite. Une information non confirmée par la direction, même si un porte-parole du groupe confirme que de telles mesures seraient compatibles avec les déclarations de la nouvelle présidente, Meg Whitman, qui assurait, en mars, que le groupe ne pourrait pas « maintenir la structure de coût actuelle ». Des suppressions de postes étaient de toute façon attendues depuis que le groupe américain avait annoncé, en mars, la fusion de ses divisions PC et imprimantes dans le cadre d'une vaste réorganisation visant à dégager des économies et à relancer sa croissance. Fortement concurrencé par les tablettes, marché duquel il est absent depuis l'arrêt du TouchPad en août 2011, HP a enregistré un recul de 44 % de son résultat net (à 1,5 Mrd $) au premier trimestre, et de 7 % de son chiffre d'affaires, à 30 Mrds $.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2229

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message