Marchés

HTC sans étincelles a Barcelone

|

DossierLes observateurs attendaient beaucoup du petit prince taïwanais du mobile, premier fabricant à avoir mis sur le marché un téléphone à écran tactile -le HTC Touch- en 2007. Mais dans le mobile, quatre ans, c'est une éternité...

HTC ChaCha

Et il faut bien reconnaitre que cette année, HTC n'a pas étourdi l'audience du Mobile World Congress qui se tient actuellement à Barcelone. Le taïwanais présentait cinq mobiles sous Android : du haut de gamme Incredible S doté d'un écran 4 pouces, à l'entrée de gamme Wildfire S. Mais ce sont les "Facebook phones", les modèles ChaCha et Salsa qui ont attiré l'attention. Deux mobiles qui, à l'instar de ceux du britannique Inq, sont conçus en partenariat avec Facebook pour améliorer l'expérience des applications Facebook comme il en existe actuellment sur l'ensemble des plateformes (iPhone, Android...). Pour cela, ces téléphones sont dotés d'une touche Facebook qui permet à l'utilisateur de mettre à jour son compte (statut, photo, musique...) d'une simple pression.

Astucieuse sans être révolutionnaire, cette interface réussira-t-elle à elle seule à faire la différence? Car pour le reste ces deux Facebook phones ne sont pas des bêtes de performance. Le taïwanais avait aussi une tablette dans ses cartons : la Flyer. Comme la Samsung Tab, elle est dotée d'un écran de 7 pouces. Légère déception en ce qui concerne le système d'exploitation : il s'agit de l'ancienne version d'Android alors que la majorité des tablettes présentées sur le salon etaient dotées de la dernière version Honeycomb. HTC devra en montrer plus tout au long de l'année pour convaincre.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message