Hugo Le Maraîcher, ces "drôles" de jus de fruits et de légumes

|

La jeune société Alterfood ose un jus mixant des fruits et des légumes. Une proposition référencée en exclusivité chez Carrefour pendant six mois et qui s’est très bien vendue. LSA vous présente le lauréat de la catégorie Boissons Non Alcoolisées des Trophées de l'Innovation 2017.

alterfood_hugo_maraicher copie.jpg
alterfood_hugo_maraicher copie.jpg© dr

Les plus

  • Des recettes équilibrées entre fruits et légumes, fibres et épices 
  • Alterfood a lancé sa marque en conventionnel, et non en bio, pour conserver un prix acceptable
  • Le Tetra Pak offre une grande surface d’expression pour bien expliquer aux shoppers ce que contient la boisson

Hugo Le Maraîcher, c’est une marque toute récente qui tente de s’installer au rayon des jus de fruits. Un rayon pas au mieux de sa forme (- 0,6 % en volume sur les sept premiers mois de l’année) pour une proposition de jus qui, a priori, a tout pour dérouter les consommateurs : les recettes assemblent en effet des fruits, des légumes, des fibres et des épices. À ce jour, trois recettes ont été formulées : pomme-­betterave-fruits de la passion-fibre d’acacias-poivre, orange-carotte-ananas-mangue-gingembre-citron vert et pomme-concombre-avocat-fibre d’acacias-citron menthe.

« Hugo Le Maraîcher est né d’observations du marché, explique Alexis Vaillant, président fondateur d’Alterfood. En tant que distributeur, nous avons été approchés par des acteurs des jus pressés à froid et des cures de jus, mais nous trouvions leurs produits trop chers ou avec un problème de goût. Nous avons donc créé notre propre jus de fruits et légumes tout en sachant que ce mix a tout pour effrayer les consommateurs. » Ce sont les équipes de JFA, la filiale jus de LSDH, qui ont ajusté les recettes tandis que celles d’Alterfood ont levé le frein du mix légumes-fruits en créant un personnage dont le nom dit clairement ce que contient le Tetra Pak.

Bientôt en petit format

Carrefour, le premier, a décidé de référencer ces trois drôles de jus « tous réseaux confondus, remercie Alexis Vailllant. Les trois acheteurs (HM, SM et Proxi) ont goûté le produit et ont aussitôt dit “banco” ». Le distributeur a même annulé les pénalités de retard quand l’une des trois références s’est retrouvée en rupture de stock. « Nous en sommes à la sixième production. Nous avons vendu 550 000 unités de ventes de Hugo Le Maraîcher. Cette marque dépasse nos attentes », savoure le créateur d’Alterfood.

C’est en 2009 qu’Alexis Vaillant a créé sa start-up avec l’objectif de proposer des produits d’épicerie et de boissons à la fois bons au goût et bénéfiques pour la santé. Sa société diffuse notamment les jus de The Berry Company et les snacks Be Kind, mais aussi ses propres marques (In/Fusion, lauréate d’un Trophée LSA en 2015, Bahia, Marcel Bio, Wat Water, Organic Hero). Partie de rien, cette start-up emploie 20 salariés et réalise un chiffre d’affaires de 6,5 M €, en croissance de 40 % en 2017. Elle a plusieurs projets pour développer Hugo Le Maraîcher dont celui de lancer la marque en 33 cl ainsi que d’élaborer une quatrième recette, un Virgin Bloody Mary. 

« Hugo Le Maraîcher est le plus beau succès de notre entreprise. Les acheteurs hypers, supermarchés et proxi de Carrefour ont pris le risque de référencer ces jus auxquels les consommateurs français ne sont pas habitués, et nous les en remercions. »
Alexis Vaillant, président fondateur d’Alterfood

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2486-2487

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message