Huile d'olive : le Portugais Gallo débarque en France

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La marque portugaise Gallo, numéro deux mondiale de l’huile d’olive, se lance sur le marché français avec une gamme de 3 références d’huile d’olive vierge extra. Objectif affiché : intégrer le Top 5 du marché.

La marque d'huile d'olive portugaise se lance en France avec trois références.
La marque d'huile d'olive portugaise se lance en France avec trois références.© Gallo

"Nous voulons être dans le top 5 des marques en France à horizon 5 ans", lance Rita Vilaça, vice présidente Europe de la marque portugaise Gallo, numéro deux mondial de l’huile d’olive en valeur derrière l’Italien Bertolli. Présent de façon anecdotique en France dans des épiceries fines et des réseaux de proximité, Gallo passe donc aujourd’hui à une distribution nationale et ciblée, accompagnée par le distributeur Pietercil. "Il y a encore de la place en France dans l’huile d’olive, estime Rita Vilaça. Son taux de pénétration n’est que de 50%". Car son goût est jugé trop fort par une partie des Français. Pour répondre aux attentes de ces consommateurs "sophistiqués et gourmands", la marque portugaise, qui prépare ce lancement depuis deux ans, arrive donc avec 3 références d’intensité légère à robuste : Gallo Doux, Gallo Classique et Gallo Réserve. Et un positionnement premium autour de 6 à 7€.

Démarrage chez Intermarché

"Nous avons démarré en avril chez Intermarché dans près de 1500 points de vente et nous discutons avec les autres distributeurs", indique Rita Vilaça qui souligne la difficulté d’un lancement dans la distribution française et des négociations commerciales. Cette arrivée dans les rayons sera soutenue par une campagne de communication incluant une campagne d’affichage nationale sur plus de 3 000 panneaux de 8 m2 dans une cinquantaine de zones urbaines à travers la France. Sur le volet digital, Gallo se concentre sur son cœur de business avec une stratégie ciblée de géorepérage destinée aux clients Intermarché.
Fondée en 1919 par Victor Guedes, l’huile d’olive Gallo est conditionnée dans une seule usine au Portugal (Abrantes). Revendue en 1989 à une joint-venture entre Unilever et Jeronimo Martins, la société a fait son spin-off en 2009 et fonctionne de façon autonome. Présent dans 40 pays avec 250 salariés, Gallo a produit 37 000 tonnes en 2015 et génère entre 150 et 200 M€ de chiffre d’affaires dont 70% à l’export.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA