Hygiène-beauté : les produits pour femmes sont 4% plus chers que pour les hommes

Selon une étude MonsieurDrive.com, les produits d’hygiène-beauté pour femmes sont en moyenne 4% plus chers que ceux pour hommes. Pour les rasoirs, le surcoût s’élève à 30%.

Les femmes paient en moyenne leurs produits d'hygiène-beauté 4 fois plus chers que les hommes selon MonsieurDrive.com.
Les femmes paient en moyenne leurs produits d'hygiène-beauté 4 fois plus chers que les hommes selon MonsieurDrive.com. © Konstantin Yuganov - Fotolia

Etre une femme coûte cher. Selon une étude MonsieurDrive.com, les produits d’hygiène-beauté pour femmes sont en moyenne 4% plus chers que ceux pour hommes. Entre le 19 et le 26 mars 2015, le site comparateur de prix a réalisé des relevés de prix sur 26 références pour femmes et leurs 26 équivalents pour hommes sur les sites de drive de 2200 magasins de sept enseignes différentes. Il en ressort que le panier "rose" revient à 35,4 euros contre 33,9 euros le panier "bleu", soit une différence de 1,5 euro. Mais cette moyenne cache des différences majeures selon les catégories de produits.

30% de différence sur les rasoirs jetables

Sur le segment du rasage, le surcoût est particulièrement important. Un gel à raser pour femmes peut coûter 15% plus cher, des rasoirs jetables 30% de plus. Sur des produits basiques comme les gels douches, MonsieurDrive note un prix de 1,9 euro pour la référence femme contre 1,6 euro pour la masculine. Quant aux crèmes pour le visage, le pot de 50 ml pour femme est vendu à 9,90 euros contre 9,1 euro celui dédié à l’homme. En novembre dernier, le collectif Georges Sand avait déjà mis en avant l’écart de prix sur certaines références et dénoncé la forte taxation des produits d’hygiène féminine. Le gouvernement avait alors mandaté la DGCCRF pour mener une enquête. Les résultats n'ont toujours pas été publiés.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message