Hygiène féminine : la baisse de la TVA n'est pas forcément répercutée sur les prix

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Depuis le 1er janvier, le taux de TVA appliqué sur les produits d'hygiène féminine est de 5,5% au lieu de 20%. Une baisse de taxe dont les consommatrices ne bénéficieront pas forcément car les distributeurs n'ont pas l'obligation de la répercuter sur les prix.

Les produits d'hygiène féminine sont depuis le 1er janvier 2016 considérés comme des produits de première nécessité et taxés à 5,5% (au lieu de 20%).
Les produits d'hygiène féminine sont depuis le 1er janvier 2016 considérés comme des produits de première nécessité et taxés à 5,5% (au lieu de 20%).

Depuis le 1er janvier 2016, les tampons et serviettes hygiéniques sont reconnus comme produits de première nécessité. En conséquence, la TVA appliqué sur ces produits d’hygiène féminine est désormais de 5,5% (contre 20% précédemment). "Il faudra que ça se répercute sur les prix par une baisse", avait souligné Michel Sapin, ministre des Finances, en séance à l’Assemblée nationale. De bonnes intentions, certes, mais aucune obligation. Conséquence : tous les distributeurs ne jouent pas le jeu. Parmi les bons élèves, citons Auchan. Le distributeur affirme qu’il "a bien baissé ses prix sur les produits d'hygiène féminine, en application du nouveaux taux de TVA réduit. Cela concerne 180 produits sur le marché hygiène et 15 en espace parapharmacie." Cette diminution des prix a d’ailleurs été constatée en magasin par des journalistes de France Télévision. Dans un reportage diffusé au journal télévisé de 20h sur France 2, ceux-ci comparent les tickets de caisse de produits de grandes marques et de MDD achetés en décembre 2015 et les mêmes achetés en 2016.

Casino et Intermarché, mauvais élèves

De ce comparatif, il en ressort que Auchan a bien répercuté la baisse en magasin mais pas encore sur le site de drive au moment du reportage. Carrefour a pour sa part baissé les prix des produits de grandes marques mais pas ceux de sa MDD. Quant à E.Leclerc, une baisse des prix est constatée sur une partie du catalogue seulement. Chez Casino et Intermarché, en revanche, les prix sont restés inchangés.

Le reportage de France Television :


L'Oeil du 20h : taxe tampon, les grandes enseignes ont-elle joué le jeu

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

1 commentaire

Kevin C.

13/01/2016 19h45 - Kevin C.

Carrefour a baissé les prix sur sa gamme d'hygiène féminine MDD. Vérifiez vos infos..

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA