ICC start-up awards 2016 : les sélectionnés sont…

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L’institut du commerce connecté a lancé début septembre 2016 pour la deuxième année consécutive un grand concours visant à récompenser les start-up qui participent à la révolution du commerce. Les 10 jeunes pousses sélectionnées ont été présentées le 3 novembre 2016 chez Google France à Paris.

François Loviton, directeur retail de Google France, et Jérôme Gayet, co-fondateur de l'Institut du Commerce Connecté, ont présenté la soirée.
François Loviton, directeur retail de Google France, et Jérôme Gayet, co-fondateur de l'Institut du Commerce Connecté, ont présenté la soirée. © CL

"Les start-up nous forment à l’innovation, elles sont avant-gardistes," analyse Jérôme Gayet, co-fondateur de l’Institut du Commerce Connecté (ICC). L’ICC a lancé début septembre 2016 un concours de start-up pour la 2e année consécutive afin de récompenser les meilleures initiatives du retail. Les 10 jeunes pousses sélectionnées étaient invitées à se présenter le 3 novembre 2016 dans les locaux de Google France à Paris. "Ces start-up répondent aux problèmes des retailers, celui du dernier kilomètre, les interrogations sur la data, ou encore le social commerce," poursuit Jérôme Gayet.

François Loviton, directeur retail de Google France a souligné que l’important pour les start-up est leur présence physique : "Vous devez être en contact avec le tissus économique, nous devons vous aider à être un moteur de réussite". 4 des 10 start-up sélectionnées seront récompensées lors d’une soirée qui se tiendra le 24 novembre prochain sur le campus de l’EDHEC près de Roubaix (59). Seront distinguées la jeune pousse, l’espoir international, le coup de cœur du public, et la start-up de l’année. Un jury composé de 15 membres sera chargé de les départager. Parmi eux, Antoine Alcouffe, directeur performance chez Google France, Michel Laborie, le directeur général de Cultura ou Christophe Coussen, directeur marketing & digital chez Yves Rocher.

Les 10 start-up sélectionnées sont :

Tous Facteurs : c’est une solution de livraison à la demande, sur RDV 7j / 7. Dès que sa commande est prête, le client reçoit une notification et peut déclencher une livraison au moment où il le souhaite, via un particulier. Tous Facteurs travaille déjà avec Mondial Relay, MyLittleBox, et GestiClean.

Yper : une sorte de Blablacar de la livraison de courses. Pour 5 euros, le client se fait livrer ses courses provenant du drive le plus proche par un de ses voisins.

What A Nice Place : la start-up met l’intelligence artificielle au service du consommateur. Dédié aux meubles et à la décoration, What A Nice Place permet de sélectionner 30 produits (parmi 300 000 disponibles) qui correspondent aux goûts du client.

Dolmen : du marketing client local. La start-up bretonne s’adresse aux magasins physiques, elle aide les commerçants à mieux connaître leurs clients et conçoit des solutions innovantes de marketing simplement sur tablettes tactiles.

Headoo : ce spécialiste du social commerce a pour objectif de récupérer les photos Instagram des consommateurs pour les transformer en fiches produit pour les marques. C’est une plateforme de commerce visuelle.

Mazeberry : face à des parcours clients qui ne sont pas linéaires, Mazeberry propose de retraiter les données des annonceurs web et de les restituer sous forme d’interface épurée. La société aide les entreprises à améliorer leurs performances marketing.

Ysance : l’intelligence artificielle au service du commerce physique. Cette start-up entend réconcilier offline et online, en analysant le comportement de l’individu pour l’amener à acheter en magasin.

YouBeep : la start-up portugaise change l’expérience en magasin et élimine le temps d’attente en caisse. Grâce à un simple QR Code, la caissière contrôle rapidement la transaction pour un passage en caisse 3x plus rapide.

Ezee World : l’objectif de la start-up parisienne est de comprendre et mieux connaître les comportements des clients grâce à leurs déplacements, leurs parcours en magasin et leurs parcours dans les applis des enseignes. Derrière elle peut conduire le client en magasin, via des push in app.

My Pop Corner : les deux fondateurs de la start-up entendent rendre le physique simple et accessible en permettant à des marques de louer une partie d’un pop-up store. My Pop Corner a aussi créé Box Corner, des “stores” d’1m² mis à disposition de leurs clients.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA