Marchés

Iglo s'ouvre aux plats cuisinés surgelés

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

« Les plats cuisinés à base de pâtes, comme les lasagnes, ont chuté de 54% en un an », indique Alain-Dominique Faure, président d'Iglo France. Ainsi pour enrayer la baisse des plats cuisinés surgelés (- 7,7% en valeur en 2013, HM+SM, selon Nielsen), qui subit encore les effets du horsegate, la marque lance une gamme de pâtes fraîches à poêler. Elle est composée de quatre références en sachet : Cappellacci alla siciliana, Gnocchi al gorgonzola, Fettuccine ai funghi porcini, Tonnarelli gamberi e zucchine. Déjà présente en Italie, cette offre fait son arrivée en Allemagne, en Autriche et en France. Iglo veut aussi créer un segment en GMS pour dynamiser ce réseau de distribution (46,7% de part de marché en valeur, à + 1,4%). La marque, qui veut devenir leader des surgelés en France, gagne des parts de marché depuis trois ans et enregistre la plus forte croissance sur les secteurs sur lesquels elle opère, à + 6,7% en 2013. Car si la France reste un petit pays pour le groupe Birds Eye (50 M €), le président d'Iglo France compter tripler le chiffre d'affaires de l'Hexagone à court terme. Beau challenge.

LE PLUS

Plus qu'une gamme, Iglo crée un nouveau segment en GMS sur les pâtes fraîches à poêler dans les plats cuisinés surgelés.

LE MOINS

Cette catégorie suffira-t-elle à empêcher la baisse des ventes des plats cuisinés surgelés ?

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA