Ikea : le procès en appel d'un syndicaliste pour harcèlement renvoyé en juin

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le procès d'un syndicaliste d’Ikea devant la cour d’appel de Versailles, soupçonné de harcèlement moral sur certains de ses collègues et de la direction du magasin de Franconville (Val-d'Oise), a été renvoyé jeudi au 6 juin 2013.

IKEA Logo

L'ancien syndicaliste de FO avait été condamné en février dernier par le tribunal correctionnel de Pontoise à 6 mois de prison avec sursis et à 3.000 euros d'amende. Le salarié, qui conteste ces faits, avait fait appel de cette décision.

Ikea avait licencié le syndicaliste après autorisation de l'Inspection du travail, avant d'être sommé de le réintégrer par la Direction générale du travail. Saisi par le géant suédois du meuble, le tribunal administratif de Pontoise avait décidé de suspendre la réintégration de l'ex-salarié.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA