Ikea met la main sur TaskRabbit

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le géant suédois de l'ameublement entre dans l'économie de partage en reprenant TaskRabbit, la startup californienne proposant aux particuliers des services de bricolage.

Avec le rachat de TaskRabbit, Ikea pourra proposer à ses clients un service de montage de meubles.
Avec le rachat de TaskRabbit, Ikea pourra proposer à ses clients un service de montage de meubles.© DUARTE FILET Laetitia

Neuf ans après son lancement, TaskRabbit, l'un des symboles de l'économie de partage aux Etats-Unis, est rachetée par un géant de l'ancienne économie, Ikea. La startup basée à San Francisco s'est fait connaître par sa plate-forme mettant en relation des consommateurs avec des bricoleurs pour monter une étagère ou repeindre un appartement. Ikea passe donc la seconde vitesse. "Ce rachat va permettre aux clients d'Ikea d'accéder à des services abordables et flexibles", a souligné dans un communiqué Jesper Brodin, le patron d'Ikea. Un boulevard pour l'enseigne suédoise, premier vendeur de meubles au monde.

Déjà en Grande-Bretagne

Le distributeur avait déjà noué un partenariat avec TaskRabbit en Grande-Bretagne : les bricoleurs experts donnaient un coup de main pour le montage des meubles. Le montant de la transaction n'a pas été révélé, tout juste sait-on que la jeune pousse restera une filiale indépendante avec ses 60 salariés.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA