Il se passe des choses la nuit

|

C'est ce que révèle le Domoscope, l'observatoire mis en place par Unilever qui traque les Français jusque dans leur lit. On apprend que près de deux sur trois souffrent d'insomnies. Si les femmes et les seniors sont les plus touchés (11 % d'entre eux déclarent en souffrir toutes les nuits), les Franciliens sont aussi particulièrement exposés, avec un taux record de 58 %. Cette population fragile met pourtant tous les atouts de son côté pour éviter les éléments perturbateurs : 44 % d'entre eux éteignent leur portable (contre 38 % des Français en moyenne !) et 73 % ne mettent pas l'électroménager en marche. Quand ces précautions de silence ne suffisent plus, ces insomniaques s'occupent. Beaucoup (76 %) tuent le temps... en pensant. Ce sont les jeunes qui cherchent à s'occuper : 14 % d'entre eux téléphonent. Les hommes surfent sur internet, les femmes lisent. D'autres consomment. Ils sont 9 % à se laisser tenter par un petit en-cas, un sur deux opte pour les sucreries, un sur trois pour les laitages. Le noctambule peut être actif : 6 % font du ménage et du repassage la nuit, 5 % cuisinent.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2009

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous